Accueil Occupation 22/juillet/2020 08:50

Deux prisonniers suspendent leur grève de la faim

Ramallah, le 22 juillet  2020, WAFA- Le prisonnier Fadi Ghneimat (40 ans), d’Hébron, et le prisonnier Adi Shehadeh (24 ans) de Bethléem, ont suspendu leur grève ouverte de la faim ouverte, selon un accord avec l’administration pénitentiaire de l’occupation,  de fixer la période de leur détention administrative, a fait savoir le club des prisonniers.

Le club a précisé dans un communiqué, ce mercredi, que Ghneimat avait entamé une grève de la faim pendant 29 jours, et Shehadeh 30 jours.

Il a clarifié que les autorités d‘occupation avaient arrêté le prisonnier Ghneimat, le 28 septembre 2019 et trois ordres de détention administrative avaient été émis contre lui, sachant qu‘il est père de quatre filles. C’est le fils du prisonnier Ibrahim Abdullah Ghneimat, qui est condamné à la réclusion à perpétuité.

Tandis que le prisonnier Shehadeh avait été arrêté le 21 novembre 2019 trois mandats d‘arrêt administratifs avaient été émis contre lui.

Il vaut la peine de mentionner que la détention administrative est l’arrestation d’une personne par l’autorité militaire, sans inculpation ni jugement, pour une durée inconnue et renouvelable indéfiniment, cette pratique est utilisée par Israël pour soi-disant  des  raisons de ‘sécurité’.

En raison de cette politique, plusieurs prisonniers palestiniens entament la grève ouverte de la faim, en protestation de leur détention administrative.

Il a lieu de noter que le nombre des détenus administratifs incarcérés dans les prisons israéliennes, atteint  environ 500.

F.N

 

 

Nouvelles connexes