Accueil Local 29/juillet/2020 09:27

Les autorités israéliennes décident la démolition d’un village au nord de la Cisjordanie

Les autorités israéliennes décident la démolition d’un village au nord de la Cisjordanie

Jénine, le 29 juillet 2020, WAFA- les autorités d'occupation israéliennes ont émis des ordres pour la démolition du village de Farasin  situé à l'ouest de Jénine, au nord de la Cisjordanie occupée, selon une source locale.

Mahmoud Amarneh, président du conseil du village de Farasin, a déclaré à WAFA, que les forces d'occupation avaient pris d'assaut le village et délivré 36 notifications, pour la démolition de toutes les installations, logements et puits du village, à condition que les démolitions soient effectuées en quelques jours.

Amarneh a précisé que le village est habité par environ 200 personnes et est situé entre les provinces de Jénine et de Tulkarem, au nord de la Cisjordanie, soulignant que dans  le village se trouvent de vieux bâtiments centenaires et des puits d’eau de plus de 200 ans

 Il a ajouté que les attaques et les pratiques des forces d'occupation dans le village de Farasin, visent à déplacer les habitants de la région et à saisir leurs terres au profit  de l’expansion des colonies.

Amarneh a appelé les institutions locales et internationales à œuvrer pour annuler les décisions injustes de démolition et de déplacement des autorités d'occupation contre le village et ses habitants.

La campagne de destruction systématique de maisons menée par l’armée d’occupation israélienne dans les territoires palestiniens occupés contredit le droit international humanitaire, les règles et conventions du droit international et les résolutions des Nations unies.

L’Article 53 de la Quatrième Convention de Genève: il est interdit à Israël de  démolir des maisons palestiniennes  selon la convention, qui stipule qu’ « il est interdit à la Puissance occupante de détruire des biens mobiliers ou immobiliers, appartenant individuellement ou collectivement à des personnes privées, à l’Etat ou à des collectivités publiques, à des organisations sociales ou coopératives, sauf dans les cas où ces destructions seraient rendues absolument nécessaires par les opérations militaires.

F.N

 

 

Nouvelles connexes