Accueil Occupation 31/juillet/2020 11:02

Plus de 27,000 fidèles effectuent la prière de l’Aïd Al-Adaha dans la mosquée d’Al-Aqsa

Plus de 27,000 fidèles effectuent la prière de l’Aïd Al-Adaha dans la mosquée d’Al-Aqsa

Jérusalem, le 31 juillet 2020, WAFA- En prenant en compte des mesures préventives pour prévenir la propagation de coronavirus, plus de 27,000 fideles ont effectué aujourd’hui vendredi la prière de l’Aïd Al-Adaha (fête du sacrifice)  dans les esplanades de la mosquée sainte d’Al-Aqsa, le troisième site le plus sacré de l’islam, dans la vieille ville de Jérusalem.

Il convient de mentionner que la prière de l’Aïd Al-Fitr n’était pas effectuée dans la mosquée sainte en raison de la propagation du virus mortel.

Hier, la police israélienne a autorisé en violation du statu quo aux colons israéliens à pratiquer ouvertement des rituels religieux dans les locaux de la mosquée Al-Aqsa.

Les colons, qui marquaient un événement juif, ont tenu une prière publique dans la zone de Bab al-Rahma (porte dorée) à l'intérieur du complexe sacré islamique pendant les heures de visite quotidiennes.

Lorsque les fidèles musulmans ont tenté d'empêcher les colons de faire leurs prières car ils enfreignaient le caractère sacré du lieu saint musulman, la police israélienne, qui accompagne souvent les colons lors de leur soi-disant visite, les a attaqués et capturés six personnes.

Les groupes fanatiques juifs avaient appelé leurs partisans à être présents à la mosquée Al-Aqsa le jour d’Arafat, qui marque également la veille de la fête musulmane de l'Aïd Al-Adha, pour marquer l'événement juif. Dans le même temps, les musulmans ont appelé les gens à être présents à la mosquée pour la protéger des fanatiques juifs.

H.A

 

 

Nouvelles connexes