Accueil Occupation 31/juillet/2020 08:03

Les forces d’occupation interdisent les citoyens d’effectuer la prière de l’Aïd sur leurs terres menaces d’accaparement

Les forces d’occupation interdisent les citoyens d’effectuer la prière de l’Aïd sur leurs terres menaces d’accaparement

Salfit, le 31 juillet 2020, WAFA- Les forces armées israéliennes ont empêché aujourd’hui des dizaines de citoyens Palestiniens d’effectuer la prière de l’Aïd Al-Adaha sur leurs terres menacées d’accaparement dans le village ‘Hares’ à l’ouest de Salfit en Cisjordanie occupée, selon des sources locales.

Après être interdits par les forces d’occupation d’arriver à leurs terres, les citoyens ont été forcés d’effectuer la prière de l’Aïd sur l’entrée du village.

Les forces d’occupation ont fermé les entrées du village, ont installé des barrages militaires, ont interdit des activistes de la commission de la résistance contre le mur et la colonisation et les prolétaires des terres d’y arriver.

Pour la sixième semaine consécutive, les activistes et les habitants de Hares ont effectué la prière sur leurs terres menacées de saisie par l’occupation qui pille de plus en plus de terres palestiniennes au profit de ses activités coloniales.

H.A

 

Nouvelles connexes