Accueil Les Prisonniers 08/August/2021 11:20 AM

Des unités de répression de l’occupation attaquent des sections de détenus palestiniens à Naqab

Des unités de répression de l’occupation attaquent des sections de détenus palestiniens à Naqab
Photo d'archive

Ramallah, le 8 août 2021, WAFA- Des unités de répression israéliennes ont pris d’assaut aujourd'hui la section 2 de la prison israélienne de Ktzi'ot, dans le désert du Naqab, où des détenus politiques palestiniens sont incarcérés, et brutalement agressés et affrontés avec eux, selon la Commission des Affaires des prisonniers et ex-prisonniers.

Selon le communiqué de la Commission, des affrontements avaient éclaté entre les prisonniers palestiniens et les unités de répression attaquantes, mais aucun autre détail n'était disponible concernant la situation des prisonniers pour le moment.

Les unités de répression de la prison israélienne sont composées de soldats fortement entraînés armés de couteaux, de matraques, de bombes lacrymogènes, de bâtons électriques et d'autres moyens de répression. Les soldats sont spécialement entraînés pour attaquer les prisonniers politiques palestiniens et les maintenir sous une répression constante.

Les prisonniers traversent des conditions de détention épouvantables :

Plus de 4000 prisonniers palestiniens souffrent souvent de conditions d'emprisonnement difficiles, notamment de négligence médicale, de refus d'éducation, de refus de visites familiales, d'isolement cellulaire, de cellules surpeuplées souvent remplies d'insectes et de saleté, et qui manquent de lumière naturelle. Les autorités pénitentiaires répondent rarement aux besoins personnels en matière de santé et d'hygiène.

De plus, la majorité des prisonniers palestiniens sont soumis à une forme de torture psychologique et de mauvais traitements tout au long du processus d'arrestation et de détention, y compris diverses formes de violence sexuelle qui se produisent telles que passages à tabac, insultes, menaces, fouilles corporelles et harcèlement explicite.

Lors de leur arrestation, les détenus palestiniens ne sont pas informés de l'endroit où ils sont emmenés et se voient rarement expliquer leurs droits pendant les interrogatoires. Ces techniques de torture et de mauvais traitements sont utilisées non seulement pour intimider les détenus, mais aussi comme outils pour humilier les Palestiniens et les contraindre à faire des aveux.

H.A

Nouvelles connexes