Accueil Occupation 15/August/2021 12:50 PM

Des colons construisent un nouvel avant-poste colonial et étendent un autre à Hébron

Des colons construisent un nouvel avant-poste colonial et étendent un autre à Hébron
Photo d'archive

Hébron, le 15 août 2021, WAFA- Des colons israéliens ont entamé aujourd’hui d’établir un nouvel avant-poste colonial et d’étendre un autre sur les terres du village de Khirbet Zanouta au sud d’Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée, selon notre correspondant.

En détails, des colons israéliens ont installé un nombre de caravanes sur les terres des citoyens palestiniens dans la région de Khirbet Zanouta, appartenant aux familles de Samamreh, d’Abu Sharakh et de Jabareen. Cela deviendra le troisième avant-poste à être établi en un an dans cette région, en vue de la saisie de vastes étendues de terres palestiniennes au profit des projets expansionnistes coloniaux.

Fayez Al-Tell, Chef du conseil villageois a dit à WAFA que des groupes de colons protégés par les soldats d’occupation israéliens ont entamé depuis ce matin d’installer 20 caravanes sur 20 dunums des terres palestiniennes situées près du Conseil régional des colons au sud d’Hébron.

Il a ajouté que ces groupes des colons ont étendu un autre avant-poste établi depuis deux mois dans la région indiquée.

Le village a été la cible d'attaques des forces israéliennes et de colons, notamment en déversant des eaux usées non traitées sur les terres des villageois, en démolissant l'école du village, en nivelant les terres agricoles, en arrêtant la construction de puits d'eau, en démolissant les habitations et l'unique clinique des villageois et en restreignant l’accès des villageois au village par la fermeture de la route principale qui y mène.

Le village a une population totale d'environ 150 habitants, comprenant une trentaine de familles, qui dépendent de l'agriculture, de l'élevage et de la production laitière pour leur subsistance.

Les agriculteurs locaux sont les plus touchés par les pratiques de l'occupation israélienne. Du fait de sa proximité avec la Ligne Verte, le village a beaucoup souffert de l'occupation, notamment du fait de la construction du mur de ségrégation. Environ 200 dunums de terres villageoises ont été confisqués pendant la deuxième Intifada.

Le village est entouré par les colonies israéliennes illégales de Shima et Tene à l'ouest, et une route de contournement traverse le centre du village d'ouest en est. Environ six kilomètres du mur d'apartheid ont été construits sur les terres du village depuis 2004. Cinq citernes ont été détruites en raison de la construction du mur.

H.A

Nouvelles connexes