Accueil Les Prisonniers 15/August/2021 01:19 PM

10 prisonniers continuent leur grève de la faim

10 prisonniers continuent leur grève de la faim

Ramallah, le 15 août 2021, WAFA- Le club du prisonnier a fait savoir que l’administration des prisons d’occupation israélienne isole les prisonniers grévistes et entrave systématiquement les visites des avocats, ce qui augmente le niveau de danger pour leur vie, surtout après que les gardiens ont récemment attaqué le prisonnier Salem Zaidat.

Le Club a précisé, dans un communiqué de presse aujourd'hui, que 10 prisonniers dans les prisons d'occupation poursuivent leur grève de la faim ouverte en refusant la politique de détention administrative, dont le plus âgé est le prisonnier Salem Zaidat d’Hébron, qui poursuit sa grève pour le 35ème jour consécutif, en plus le prisonnier Muhammad Omar, pour le 33ème jour, Mujahid Hamid pour le 33ème jour, Kayed Al-Fosfus pour le 32ème jour, Raafat Darwish pour le 32ème jour, Miqdad Al-Qawasma pour le 25ème jour, Youssef Al-Amer pour le 18ème jour et Ahmad Hamamra pour le 16ème jour, Akram Fasfous pour le 11ème jour et Alaa Al-Araj pour le 8ème jour.

Les prisonniers grévistes sont confrontés à des conditions de santé difficiles qui s'aggravent de plus en plus en raison du refus des autorités d'occupation de répondre à leur demande, en plus d'un certain nombre de politiques abusives systématiques encontre eux.

Le Club du prisonnier a tenu l'occupation pour pleinement responsable de la vie des prisonniers grévistes et a demandé à toutes les autorités compétentes, en particulier la Croix-Rouge internationale, de jouer son rôle réel et sérieux pour assurer le suivi des prisonniers grévistes et rassurer leurs familles, il a également appelé des organisations internationales de défense des droits humains d'intervenir sérieusement pour arrêter la politique de détention administrative.

Il convient de noter que le nombre de prisonniers administratifs dans les prisons de l'occupation a atteint environ 550, sachant que ce nombre est le plus élevé d'ordres de détention administrative au cours de l'année en cours a été en mai, lorsqu'il a atteint 200, et ils font partie des 778 ordres de détention administrative émis par l'occupation contre les prisonniers depuis le début de cette année jusqu'à la fin de l'année en juillet dernier.

Les détenus palestiniens ont continuellement eu recours à des grèves de la faim illimitée pour protester contre leur détention administrative illégale et exiger la fin de cette politique qui viole le droit international.

La détention administrative est l’arrestation et la détention d’une personne par l’autorité militaire israélienne, sans inculpation ni jugement, pour une durée inconnue et renouvelable indéfiniment.

 R.N

Nouvelles connexes