Accueil Les Prisonniers 26/August/2021 03:26 PM

Détérioration de la santé de deux prisonniers grévistes dont un transféré à l’hôpital

Détérioration de la santé de deux prisonniers grévistes dont un transféré à l’hôpital
Les priosnniers: Kayed Fasfous, Ahmed Hamamra et Akram Al-Fasfous.

Ramallah, le 26 août 2021, WAFA- La Commission des Affaires des prisonniers et ex-prisonniers a rapporté aujourd’hui que l’état de santé de deux prisonniers grévistes s’est détérioré.

La Commission a précisé que l’administration pénitentiaire israélienne a transféré aujourd’hui le prisonnier Kayed Fasfous qui est en grève de la faim depuis 43 jours contre sa détention administrative, à l’hôpital israélien de Barzilai suite à détérioration touchant sa santé.

Le prisonnier Kayed souffre de maux de tête, de picotements intenses sur tout le corps, d'une émaciation générale, de difficultés à marcher, de crampes aux pieds et de douleurs au bas de l'estomac.

Il a également perdu 30 kg de son poids depuis le début de sa grève jusqu’à présent.

Le détenu Kayed Fasfous a décrit à l'avocat de la Commission, Karim Ajwa, qui lui a rendu visite ce matin dans la prison d’Ascalan, la cellule dans laquelle il est isolé est très mauvaise, car son espace est très étroit et a une odeur effroyable, en plus de l'humidité et de la moisissure à l'intérieur, et le manque de ventilation et d'éclairage, et il n'a pas de vêtements, sauf ce qu'il porte.

Concernant les autres prisonniers grévistes de la faim contre leur détention administrative, la Commission a rapporté que le prisonnier Ahmed Hamamra (27 ans) poursuit sa grève ouverte de la faim depuis 27 jours consécutifs au milieu de l’aggravation de son état de santé.

Dans son communiqué, la Commission a indiqué que le prisonnier Hamamra souffre de problèmes au niveau du côlon et des nerfs de l'estomac, d'hypertension artérielle, en plus d'une hypertrophie des glandes, et qu'il a perdu 17 kilogrammes de poids.

La mère du prisonnier Hamamra poursuit sa grève de la faim depuis deux semaines, en solidarité avec son fils, comme a mentionné la Commission des Affaires des prisonniers et ex-prisonniers.

Ahmed Hamamra (24 ans), père d’un bebe de 7 mois, détenu dans la prison d’occupation de Naqab depuis 17 août 2020, a commencé sa grève de la faim depuis 25 juillet 2021.

Dans ce contexte, le prisonnier Akram Al-Fasfous a suspendu sa grève ouverte de la faim qui a duré 22 jours après un accord avec l’administration pénitentiaire israélienne selon lequel sa détention actuelle sera finie le 14 décembre prochain.

Actuellement, Israël détient quelque 550 Palestiniens en détention administrative, jugée illégale par le droit international, pour la plupart d'anciens prisonniers qui ont passé des années en prison pour leur résistance à l'occupation israélienne.

Au fil des ans, Israël a placé des milliers de Palestiniens en détention administrative pendant des périodes prolongées, sans les juger, sans les informer des charges retenues contre eux, et sans leur permettre ni leur avocat d'examiner les preuves.

Les détenus palestiniens ont continuellement eu recours à des grèves de la faim illimitées pour protester contre leur détention administrative illégale et exiger la fin de cette politique qui viole le droit international.

H.A

Nouvelles connexes