Accueil Politique 30/August/2021 02:44 PM

Un mouvement israélien : Deux jours après la rencontre avec le président Biden, le gouvernement israélien fait la promotion des plans coloniaux en E1

Un mouvement israélien : Deux jours après la rencontre avec le président Biden, le gouvernement israélien fait la promotion des plans coloniaux en E1

Ramallah, le 30 août 2021, WAFA- Le mouvement israélien « Peace now (Paix maintenant) » a dit que le renforcement de la colonisation israélienne dans la région « E1 » constitue une menace réelle pour les chances de paix.

Le mouvement a indiqué dans un communiqué publié hier que le gouvernement israélien fait la promotion des plans en E1 deux jours après la rencontre entre le premier ministre israélien Naftali Bennett et le président américain Joe Biden.

Il a ajouté que le Conseil supérieur israélien de planification a envoyé une convocation hier pour une audience le 4 octobre et le 18 octobre prochain, pour discuter des objections déposées par Peace Now, l’organisation israélienne des droits humains d’Ir Amim et bien d'autres contre les projets de construction de 3 412 logements dans E1, indiquant que plus tôt en juillet 2021, le Conseil supérieur de planification a tenté de programmer l'audience en août, mais elle a été annulée.

Le gouvernement d'Israël a eu l'occasion de prendre le plan de la table, mais au lieu de cela, le plan a été promu et le conseil a annoncé hier la nouvelle date de l'audience au début du mois d'octobre, juste après les vacances en Israël.

Selon le mouvement, ce plan est considéré comme exceptionnellement mortel pour les chances de paix et la solution à deux États car il traverse la Cisjordanie et empêche le développement entre Ramallah, Jérusalem-Est et Bethléem. Il y a eu des tentatives pour promouvoir ce plan depuis les années 1990, mais en raison de l'opposition en Israël et dans le monde, il n'a été promu que lorsque Netanyahu a ordonné de l'approuver pour le dépôt en 2012. Puis après des années, le plan a été gelé, Netanyahu l'a promu à nouveau à la veille des élections de février 2020.

Le mouvement a ajouté: « Ce plan constitue une menace réelle pour les chances de paix et a donc suscité une vive opposition en Israël et au niveau international. Au lieu de tirer parti de la réunion avec le président Biden pour un avenir meilleur pour la région, le gouvernement fait la promotion des politiques dangereuses de Netanyahu». 

H.A

Nouvelles connexes