Accueil Occupation 30/September/2021 02:14 PM

L’occupation arrête des Palestiniens en Cisjordanie occupée

L’occupation arrête des Palestiniens en Cisjordanie occupée
Photo d'archive

Ramallah, le 30 septembre 2021, WAFA- Jeudi, les forces israéliennes ont arrêté plusieurs jeunes palestiniens de différentes régions de la Cisjordanie occupée.

Les soldats de l’occupation ont arrêté deux adolescents du camp de réfugiés ‘Ayda’ au nord de Bethléem, après avoir perquisitionné la maison de leurs parents, selon des sources de sécurités.

A Naplouse, l’occupation a raflé deux jeunes hommes après avoir perquisitionné et fouillé leur  maison et les soldats israéliens ont interrogé les habitants de la maison.

Un employé palestinien dans le Waqf islamique à Jérusalem a été arrêté par l’occupation, après avoir été interrogé.

Dans le même contexte, les forces de l’occupation ont envahi un quartier dans la ville de Ramallah et ont éclaté des affrontements avec des jeunes palestiniens, causant des cas d’asphyxie.

Au nord-ouest d’Hébron, l’armée israélienne a envahi la localité de Beit Awola et des forces spéciales ont perquisitionné une maison palestinienne et l’ont fouillée.

Un jeune homme a été arrêté dans la province de Jénine par les soldats de l’occupation qui ont également dévasté sa maison, et des affrontements ont éclaté  avec l’occupation, blessant deux jeunes ce qui a entrainé le martyre de l’un parmi eux ce matin.

Le Club du prisonnier a déclaré que, depuis le début du mois de septembre, les forces d'occupation israéliennes dans le gouvernorat de Jénine ont arrêté 54 citoyens, dont deux femmes.

Les forces d’occupation effectuent habituellement leurs incursions dans des zones sous le contrôle total de l‘Autorité palestinienne, ne nécessitent pas de mandat de perquisition, à tout moment et partout de la part de l‘armée, conformément à ses vastes pouvoirs arbitraires.

Les forces d’occupation israéliennes mènent délibérément leurs assauts dans la nuit et à l’aube dans des maisons palestiniennes sûres, considérés comme punition plutôt que pourchasser des personnes recherchées ou des arrestations.

De plus, l'armée d’occupation attaque intentionnellement les domiciles palestiniens pendant la nuit pour créer un état de panique chez le même détenu et sa famille, cela fait partie de la guerre psychologique.

Les forces d’occupation prennent quotidiennement d’assaut les maisons palestiniennes, terrorisent leurs résidents surtout les enfants et les femmes et appréhendent les citoyens.

Dans bien des cas des incursions israéliennes, les soldats d’occupation ont saccagé et ravagé le contenu des maisons palestiniennes et volé des sommes importantes, causant d’importantes pertes aux citoyens.

R.N

Nouvelles connexes