Accueil Occupation 02/October/2021 11:52 AM

13 martyrs, 214 blessés et 235 détenus, suite aux attaques de l'occupation en septembre dernier

13 martyrs, 214 blessés et 235 détenus, suite aux attaques de l'occupation en septembre dernier

Ramallah, le 02 octobre 2021, WAFA - Dans son huitième rapport mensuel sur les violations de l'occupation israélienne et des colons, l'Agence palestinienne d'informations, WAFA, a documenté en s'appuyant sur son réseau de correspondants dans tous les gouvernorats, y compris la capitale occupée, Jérusalem, et certaines institutions des droits de l'homme, la mort de 13 citoyens, dont un garçon et une femme, 214 blessees et l'arrestation de 235 au cours du mois de septembre.

49 violations ont été commises par les colons au cours du mois mentionné, et les décisions de saisir 48 700 dunams à l'est de Bethléem et de raser 32 autres.

Dans son rapport, WAFA a documenté 13 martyrs, abattus par l'occupation israélienne, dans divers gouvernorats du pays, dont un garçon et une femme : Les martyrs sont : Raed Yousef Jadallah (39 ans), du village de Beit Ur al-Tahta, à l'ouest de Ramallah Ahmed Mustafa Saleh (27 ans), du camp de Jabalia, le médecin jérusalémite Hazem al-Julani de Jérusalem occupée, le prisonnier libéré atteint d'un cancer, Hussein Masalma (39 ans), de Bethléem, et Muhammad Ali Khabisa (28 ans) , de la ville de Beita, au sud de Naplouse.

Parmi les martyrs figurent également Ahmed Zahran, Mahmoud Humaidan et Zakaria Badwan, tous originaires de la ville bédouine au nord-ouest de Jérusalem occupée, le prisonnier libéré Osama Yasser Sobh (22 ans), le garçon Youssef Muhammad Fathi Sobh (16 ans), tous deux originaires de la ville de Burqin, à l'ouest de Jénine, et Isra Khaled Khuzaymah (30 ans), de la ville de Qabatiya, au sud de Jénine, une mère de quatre enfants, ainsi que Alaa Nasser Muhammad Zayoud (22 ans), de la ville d'Al-Saila Al-Harithiya, au nord-ouest de Jénine, et Muhammad Abdul Karim de la bande de Gaza.

Parmi les martyrs figurent aussi Ammar (41 ans), à l'est du camp de réfugiés d'Al-Bureij dans le centre de la bande de Gaza.

214 blessés, dont 40 par balles réelles

 214 civils ont été blessés, dont 40 avec des balles réelles et 131 avec des balles en métal recouvert de caoutchouc, tandis que 43 ont été blessés avec des contusions et des brûlures.

235 détenus dont 22 enfants

Les forces d'occupation israéliennes ont poursuivi leurs campagnes d'arrestations au cours du mois de septembre, qui ont touché 235 citoyens de divers gouvernorats de Cisjordanie.

La répartition des détenus dans les gouvernorats, y compris Jérusalem, est la suivante : Jénine 47, Tubas 5, Tulkarm 5, Naplouse 5, Qalqilya 1, Salfit 2, Ramallah et Al-Bireh 43, Jéricho 1, Jérusalem 46, Bethléem 27, Hébron 50.

Dans la bande de Gaza, les forces d'occupation israéliennes ont arrêté 3 civils près des frontières orientales de la ville de Gaza.

7 démolitions et notifications

Les autorités d'occupation israéliennes ont démoli 7 installations résidentielles et commerciales en septembre dernier: une installation résidentielle dans le gouvernorat de Jénine, 3 installations commerciales à Naplouse, une installation résidentielle à Jérusalem et deux installations résidentielles à Bethléem, et  ont notifié 4 citoyens de raser des terres plantées de vignes à Battir, à l'ouest de Bethléem.

49 attaques de colons

Dans son rapport du mois de septembre, WAFA a suivi 49 violations et abus commis par les colons contre les citoyens, leurs biens et leurs lieux saints en Cisjordanie, y compris Jérusalem occupée, faisant des dizaines de blessés, dont des enfants.

Parmi les violations, des dizaines de colons ont pris d'assaut le site archéologique de la ville de Sebastia, au nord de Naplouse, sous la protection de l'armée d'occupation, attaqué une maison du village de Burin au sud et brisé ses vitres, ont attaqué deux véhicules à coups de pierres et ont détruit des récoltes dans ses environs. Ils ont également attaqué une autre maison du village. Ils ont aussi attaqué l'école de filles Al-Lubban Al-Sharqiya, au sud de Naplouse.

A Hébron, des colons ont empêché l'arrivée d'un camion-citerne d'eau potable pour atteindre les habitants de la zone de Birin à Masafer Yatta dans le sud, ils ont blessé modérément un enfant de 8 ans, après l'avoir écrasé près de la colonie de Kiryat Arba, qui est construite à l'est, ont saccagé les véhicules des citoyens, ont attaqué plusieurs maisons dans le quartier de Jaber dans la vieille ville, sous la protection de l'armée d'occupation.

À Jérusalem, deux jeunes hommes : Walid Samir Abu al-Hawa, 25 ans, ont subi des ecchymoses et des fractures au corps, après avoir été écrasés par un colon près du quartier d'al-Tur, et Muhammad Abu Nab de la bourgade de Silwan, a été blessé au dos, après avoir été poignardé par un colon.

Un groupe de colons "Ma'ale Amos" a battu les deux frères Suleiman et Ouda Al-Rashaida dans le village d'Al-Rashaida, à l'est de Bethléem, et les ont contraints à quitter les lieux pour s'en emparer.

22 incursions dans Al-Aqsa

WAFA a mentionné dans son rapport de septembre que 6 117 colons ont pris d'assaut les cours de la mosquée Al-Aqsa, effectuant 22 incursions, accomplissant des prières talmudiques et effectuant des tournées provocatrices.

Fermeture de la mosquée Ibrahimi

Dans son rapport, l'agence WAFA a documenté de nombreuses violations par l'armée d'occupation israélienne et les colons contre la mosquée Ibrahimi à Hébron, y compris la fermeture de tous ses couloirs et cours aux fidèles, sous prétexte d'assurer la célébration par les colons du « Nouvel an hébreux » le sept du mois dernier.

La saisie de 48 700 acres et le déracinement de 50 plants

Les autorités d'occupation israéliennes ont saisir 48 700 mille dunums, les colons ont déraciné 50 plants d'oliviers, pour construire une route de coloniale à Kisan, à l'est de Bethléem, ont raser 30 dunums au sud de Naplouse, et au nord de Tulkarem, des champs ont été rasés et des oliviers déracinés près du mur d'annexion et d'expansion à Jénine.

8 violations contre des journalistes

Les forces d'occupation israéliennes ont commis 8 violations contre des journalistes en septembre dernier, faisant 10 blessés.

11 violations à Gaza

Parmi ces violations, l'aviation israélienne a bombardé des sites dans des zones distinctes de la bande de Gaza avec des missiles, ce qui a entraîné leur destruction et leur incendie, ainsi que des dommages aux biens des citoyens adjacents aux sites ciblés, en plus des tirs de grenades lacrymogènes sur les jeunes manifestants à l'est de Gaza, et plusieurs véhicules militaires ont effectuee des incursions dans les terres des citoyens, les rasant au bulldozer et installant des bermes à l’entrée Beit Lahia.

F.N

Nouvelles connexes

Lire la suite