Accueil Présidence 04/October/2021 10:00 PM

Le président Abbas reçoit l'envoyé américain

Le président Abbas reçoit l'envoyé américain

Ramallah, le 4 octobre, 2021, WAFA- Le président de l’État de Palestine, Mahmoud Abbas, a reçu lundi soir au siège présidentiel à Ramallah, l'envoyé américain Hadi Amr et sa délégation qui l'accompagne.

Lors de la rencontre, le président Mahmoud Abbas a  réaffirmé  à l'envoyé américain  son discours devant l'assemblée générale des Nations Unies, qui comprenait des initiatives visant à mettre fin à l'occupation, la liberté et l'indépendance pour le peuple palestinien, l'impossibilité de la situation actuelle, et la nécessité de mettre fin à cette occupation.

Le président Abbas a afirmé  la nécessité de poursuivre les relations palestino-américaines, au profit des deux peuples et pays.

Il a souligné l'importance de mettre en œuvre les points dont le président Biden a discuté avec lui lors de son dernier appel téléphonique, dans lequel il a affirmé  la position américaine attachée à la solution de deux États, rejetant la politique de colonisation et les tentatives de changer le statu dans la mosquée Al-Aqsa (Al-Haram Al-Sharif), mettre fin à la politique d'expulsion des Palestiniens de leurs maisons dans la ville occupée de Jérusalem et refusant les actions unilatérales de toutes les parties.

Le Président a indiqué que la situation actuelle ne pouvait être acceptée soulignant à la nécessité de faire pression pour mettre fin aux pratiques israéliennes contre le peuple palestinien, arrêter les activités coloniales, l'escalade israélienne contre les prisonniers dans les prisons de l'occupation, remettre  immédiatement les corps des martyrs,  arrêter les assassinats, les attaques des colons, les incursions, la confiscation de terres, les attaques contre les lieux saints islamiques et chrétiens, les tentative de déplacer la population palestinienne de ses maisons et mettre fin au siège injuste contre la bande de Gaza.

Lors de la réunion, le président Abbas a souligné qu'il est immédiatement prêt à engager un processus politique basé sur les résolutions de la légitimité internationale et à tenir une conférence internationale de paix sous l'égide des Nations Unies et le Comité du Quartet international pour mettre fin à l'occupation et établir un État palestinien indépendant sur les frontières de 1967 et sa capitale Jérusalem-Est.

K.R/F.N 

Nouvelles connexes