Accueil Les Prisonniers 13/October/2021 03:08 PM

250 prisonniers palestiniens entament une grève de la faim illimitée dans les geôles de l’occupation 

Ramallah, le 13 octobre 2021, WAFA- Qadoura Fares, directeur du club du prisonnier palestinien, a indiqué que 250 prisonniers palestiniens du Jihad Islamique entament une grève de la faim illimitée, en protestation contre la série de punitions et de mesures imposées par l’administration pénitentiaire contre eux. 

Lors d’une conférence tenue aujourd'hui à Ramallah, Fares a clarifié que l’administration pénitentiaire a décidé d’isoler les prisonniers du Jihad Islamique pour trois mois, après avoir entamé une grève ouverte de la faim. 

Il a également ajouté qu’Israël harcèle récemment tous les prisonniers palestiniens, après que les six prisonniers de la prison de ‘Gilboa’ avaient réussi à s’échapper de la prison. 

Qadoura Fares a souligné la nécessité d’organiser des évènements pour soutenir les prisonniers grévistes. 

En outre, il a averti contre la détérioration de l’état de santé des sept prisonniers grévistes en protestation contre leur détention administrative, notamment Kayed Fsfus et Miqdad Al-Qawasmeh, qui sont en grève de la faim depuis quelques mois. 

Il a fait assumer aux autorités israéliennes la vie du prisonnier Naser Abu Hmaid qui est malade du cancer et il a besoin d’une intervention chirurgicale. 

Les conditions de détention sont misérables et dangereuses et les prisonniers souffrent des punitions sérieuses qui pourraient les affecter physiquement et psychologiquement, selon la commission des affaires des prisonniers et ex-prisonniers. 

L'occupation refuse de répondre aux demandes de relâcher les prisonniers grévistes qui sont placés en détention administrative, sans aucun procès ni jugement. 

N.S /F.N 

Nouvelles connexes