Accueil Politique 24/March/2019 01:14 PM

15 prisonniers malades risquent la mort à tout instant

Ramallah, le 24 mars 2019, WAFA- La commission des affaires des prisonniers et ex-prisonniers a mis en garde la dégradation des conditions de santé des prisonniers malades croupissant dans la clinique d’Al-Ramla, qui risquent quotidiennement une morte lente.  

La commission a indiqué dans un communiqué de presse que 15 prisonniers souffrent des conditions de santé et de détention très atroces, dont la plupart souffrent de la paralysie et dépendent d’autres prisonniers pour leurs besoins quotidiens.

Les prisonniers souffrent de la politique israélienne de la négligence médicale délibérée  exercée par l’administration des geôles israéliennes qui leurs présente seulement les antidouleurs.

La commission a exposé la détérioration de l’état de santé du prisonnier Sami Abu Diak, atteint d’un cancer depuis plus de 3 ans, auparavant, il a été sujet d‘une erreur médicale après   avoir subi une intervention chirurgicale dans les intestins en Septembre 2015 à l‘hôpital israélien ‘Soroka’, où une partie de ses intestins avait été enlevée. Il a ensuite été soumis à une intoxication dans le corps et à une insuffisance rénale et pulmonaire. Il a subi par la suite, trois interventions chirurgicales, il est resté sans suivi médical pendant un mois mais a été relié à des appareils respiratoires artificiels.

Abu Diak a appelé dans son message transmis par l’avocat de la commission, à agir sérieusement pour obtenir sa libération afin de mourir dans les bras de ses parents.

Il est à noter que le nombre des prisonniers malades écroués dans les geôles israéliennes, atteint environ 700 dont ceux  atteints du cancer, de la paralysie, de l’insuffisance rénale et d’autres, sachant que les conditions de santé de ces prisonniers s’aggravent de plus en plus en raison de la politique de la négligence médicale pratiquée par l’administration pénitentiaire israélienne. 

Dans les prisons israéliennes, les détenus Palestiniens sont exposés aux pires violations et harcèlements dont la négligence médicale exercée contre les prisonniers malades, en violation flagrante de toutes les lois et les Conventions internationales.

Il vaut la peine de mentionner que la négligence médicale dans les prisons israéliennes a entraîné la mort de 62 prisonniers Palestiniens dont 4 sont décédés en 2013.

H.A/F,N

Nouvelles connexes