Accueil Occupation 12/September/2019 12:55 PM

29 prisonniers poursuivent leur grève de la faim

Ramallah, le 12 septembre 2019, WAFA- La commission des Affaires des prisonniers et ex-prisonniers a révélé 29 prisonniers Palestiniens incarcérés dans les geôles israéliennes poursuivent leur grève ouverte de la faim, y compris 6 contre leur détention administrative et 23 contre la dénonciation de l’administration pénitentiaire israélienne d’appliquer l’accord sur l’élimination des dispositifs de brouillage et l’activation de l’utilisation des téléphones publics.

Les prisonniers ont annoncé leur intention de prendre de nouvelles mesures de lutte, y compris l’adhésion de 120 prisonniers à la grève ouverte de la faim ce soir et le retour de 23 prisonniers grévistes qui ont été transférés de la prison ‘Raymond à Nafha’ et l’arrêt des campagnes de fouille.

La commission a mis en garde de l’aggravation de la souffrance des prisonniers grévistes qui confrontent des conditions de santé très critiques après des mois de leur grève.

Les grévistes souffrent de douleurs aiguës dans tout le corps, d‘une baisse de poids, d‘une vision floue et d’autres.

La commission a dévoilé que plusieurs prisonniers parmi les grévistes étaient malades avant leur arrestation et ont besoin d’un suivi médical, comme dans le cas du prisonnier Ghannam, qui souffre d‘une leucémie et que son immunité était menacée d‘un risque réel après 61 jours de grève.

Elle a mentionné que l’administration pénitentiaire israélienne poursuit ses mesures répressives et systématiques contre les prisonnier grévistes : les transferts entre les prisons, la privation des visites de la famille, la politique de l’isolement, le retarde les visites de leurs avocats, les harcèlements quotidiens pratiquées par les geôliers.

Plus de 500 prisonniers Palestiniens sont en détention administrative sans inculpation ni jugement, ce qui force les détenus à entamer des grèves ouvertes de la faim.

La commission a précisé que les six prisonniers grévistes sont Ahmed Ghannam (42 ans) qui est en grève depuis 61 jours, Sultan Khlouf (38 ans) depuis 57, Ismaël Ali (30 ans) depuis 51 jours, Tarek Kaadan (46 ans) depuis 44 jours, Nasser Al-Gada (31 ans) depuis 37 jours et Thaer Hamdan (30 ans) depuis 32 jours.

H.A

 

Nouvelles connexes