Accueil Occupation 08/October/2019 07:38 PM

13 prisonniers malades menacés de mort lente à l‘hôpital de ‘Ramla‘

Ramallah, le 8 octobre 2019, WAFA- La commission palestinienne des prisonniers et ex-prisonniers a mis en garde contre la dégradation de l‘état de santé des prisonniers malades dans l‘hôpital de ‘Ramla‘, menacés de mort lente à chaque instant, en raison de la politique de négligence médicale délibérée.

Dans son communiqué publié mardi, la commission a indiqué que 10 prisonniers malades se trouvent à la  ‘clinique de la prison de ‘Ramla’ dans des conditions de santé extrêmement complexes et dangereuses. La plupart d‘entre eux souffrent de paralysie et se déplacent en fauteuil roulant.

Elle a souligné que trois prisonniers en grève de la faim sont détenus dans une section d‘isolement de la clinique ‘Ramla’ avec des conditions de santé alarmantes et dangereuses. Il s’agit d’Ahmed Ghanam, en grève de la faim depuis 87 jours, Ismail Ali, en grève de la faim depuis 67 jours et Tariq Qa‘dan, en grève depuis 70 jours, contre leur détention administrative.

La Commission a exposé la gravité de l‘état de santé du prisonnier blessé Sami Abu Diak, qui souffre d‘une extrême détérioration de son état de santé. Il souffrait d‘un cancer de l‘intestin il y a quatre ans en raison d‘une négligence médicale délibérée et est considéré comme l‘un des cas les plus critiques parmi les prisonniers malades dans les centres de détention de l’occupation israélienne. 

La Commission a appelé la communauté internationale et les institutions de défense des droits de l‘homme et humanitaires à intervenir immédiatement pour sauver la vie des prisonniers malades dans les prisons israéliennes avant qu‘il ne soit trop tard.

F.N

 

Nouvelles connexes