Accueil Rapports et Enquêtes 05/February/2020 12:10 PM

Violations contre les mosquée d‘Al-Aqsa d‘Al-Ibrahimi en janvier dernier

Ramallah, le 5 février 2020, WAFA- Les forces armées israéliennes et les colons ont effectué 26 incursions dans la mosquée d’al-aqsa pendant le mois de janvier dernier, alors que l’appel à prière a été interdit 48 fois dans la mosquée d’al-ibrahimi par les autorités israéliennes, a rapporté le ministère du Waqf et des affaires religieuses.

Le nombre des citoyens éloignés de la mosquée d’al-aqsa a marqué une augmentation considérable, tandis que les forces israéliennes ont envahi cinq fois, la salle de prière de Bab Al-Rahma et ont arrêté et harcelé quotidiennement les fidèles, a révélé le ministère dans son rapport mensuel.

Du surcroît, les forces israéliennes ont agressé violemment et arrêté les fidèles pendant la prière de l’aube de vendredis, en raison du haute nombre des fidèles.

L’occupation israélienne a éloigné les anciens grands mufti , Ekrima Said Sabri et Cheikh Ismail Nawahda de la mosquée d’al-aqsa et de la ville de Jérusalem, ainsi que le Cheikh Noor Rajabi et Shadi Al-Matoor, secrétaire du mouvement du Fatah.

Il importe de noter que les autorités israéliennes visent à mettre en place un plan de judaïsation dans la mosquée sainte afin de l’isoler, ainsi qu’escalader les enfreintes, imposer des sanctions aux fidèles, fermer la salle de prière de Baba Al-Rahma en faveur de l’expansion coloniale et imposer la souveraineté absolue sur la mosquée d’al-aqsa.

D’ailleurs, les colons ont incendié une mosquée à Jérusalem.

A Hébron, l’occupation a attaqué une mosquée et plusieurs maisons des citoyens par les tirs du gaz lacrymogène, ce qui a provoqué des dizaines de cas d’asphyxie.

Dans un autre contexte, les autorités israéliennes ont interdit pendant le mois dernier, l’appel à prière dans la mosquée d’al-ibrahimi pour 48 fois, ainsi que des milliers de colons ont envahi les temples de Kifl Hares  à Salfit.

N.S

Nouvelles connexes