Accueil Occupation 13/July/2020 02:30 PM

2330 palestiniens arrêtés dont 304 enfants et 70 femmes depuis le début de 2020

 

Ramallah, le 13 juillet 2020, WAFA- Les institutions des prisonniers et des droits de l‘homme (la commission des affaires des prisonniers et ex-prisonniers, le club du prisonnier palestiniens, l‘association Al-Dameer pour la protection des prisonniers et les droits de l‘homme, le centre d‘information de Wadi Hilwa-Silwan, ont fait savoir que les forces israéliennes ont arrêté 2330 palestiniens dont 304 enfants et 70 femmes depuis le début de l‘année 2020 jusqu’à 30 juin dernier, sachant que 4700 prisonniers se trouvent dans les prisons israéliennes dont 41 prisonnières et 160 enfants ainsi que 365 détenus en détention administrative.

Dans le rapport, les institutions ont indiqué que l‘humanité cherche à affronter le virus "Corona", mais les autorités israéliennes continuent à emprisonner des centaines de Palestiniens dans ses prisons, notamment des enfants, des femmes, des personnes âgées, des malades et des blessés, soulignant que les prisons de l‘occupation constituent un environnement propice à la propagation des maladies, notamment en l’absence des mesures préventives nécessaires pour empêcher la propagation de l’épidémie.

Les institutions des prisonniers ont déclaré que les autorités de l‘occupation n‘ont pas mis fin aux arrestations quotidiennes, alors que depuis le début de l‘épidémie en mars 2020, le nombre d‘arrestations a atteint 1363 arrestations, ce qui a augmenté le risque de propagation de l‘épidémie parmi les Palestiniens et parmi les prisonniers en perquisitionnant des maisons palestiniennes, sans prendre les mesures sanitaires nécessaires pour prévenir le virus.

Il vaut la peine de mentionner que les institutions des prisonniers ont demandé d‘avoir un comité international neutre d‘examiner les conditions de santé des détenus pour empêcher la propagation de Coronavirus entre eux.

R.N

  

 

Nouvelles connexes