Accueil Occupation 16/août/2020 08:38

 Israël ferme complètement la mer de Gaza et renouvelle ses bombardements contre la bande de Gaza

 Israël ferme complètement la mer de Gaza et renouvelle ses bombardements contre la bande de Gaza

Gaza, le 16 août 2020, WAFA- Les autorités d’occupation israéliennes ont fermé complétement aujourd’hui dimanche la mer de Gaza devant les bateaux des pêcheurs, selon notre correspondant.

En détails, les vedettes de la marine de guerre israélienne ont ouvert le feu sur les bateaux des pêcheurs dans la mer de Gaza, les ont forcés de la quitter et les ont informés de la fermer définitivement.

L’un des pêcheurs a confirmé que la poursuite des pêcheurs par les vedettes de l’occupation a causé d’importants dégâts matériels.

Dans un autre contexte, l’aviation israélienne a renouvelé tôt ce matin les bombardements contre plusieurs sites dans la bande de Gaza assiégée depuis 2006.

Les bombardements israéliens ont provoqué l’incendie et la destruction d’un site et ont causé des dommages aux propriétés voisins.

La nuit dernière, cinq citoyens ont été blessés par balles après que les forces militaires israéliennes aient ouvert le feu sur des dizaines de citoyens à l’est de la ville de Gaza, selon notre correspondant.

En plus, les avions de combat israéliens ont frappé un site et une terre au centre de la bande de Gaza, causant des dégâts matériels et sans faire de victimes.

Israël maintient un blocus paralysant sur la bande de Gaza depuis que le Hamas a remporté les élections et pris le pouvoir en 2007, privant les deux millions d'habitants de l'enclave appauvrie de leurs droits fondamentaux et entraînant une baisse de leur niveau de vie et un taux de chômage sans précédent et la pauvreté.

En vertu des accords d'Oslo signés en 1993, Israël est obligé d'autoriser la pêche jusqu'à 20 milles marins, mais cela n'a jamais été mis en œuvre.

Israël maintient une forte présence navale, limitant tout trafic entrant et sortant de l’enclave, et les pêcheurs de Gaza peuvent parcourir une certaine distance, affectant gravement les moyens de subsistance de quelque 4 000 pêcheurs et d’au moins 1 500 autres personnes impliquées dans l’industrie de la pêche.

Au cours de la dernière décennie, Israël a lancé trois assauts majeurs sur Gaza qui ont gravement endommagé une grande partie de l’infrastructure de l’enclave.

Depuis le 30 mars 2018, les Gazaouis organisent les manifestations hebdomadaires de la Grande marche du retour le long de la frontière est de Gaza avec Israël, demandant la levée du blocus de 12 ans et réclamant le droit de retourner sur leurs terres, où leurs familles ont été expulsées d'Israël en 1948.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite