Accueil Les Prisonniers 18/octobre/2020 12:13

Maher Akhras : 84 jours de la grève ouverte de la faim

Maher Akhras : 84 jours de la grève ouverte de la faim

 

Ramallah, le 18 octobre, 2020, WAFA- En protestation de sa détention administrative le prisonniers, Maher Al-Akhras, poursuit sa grève ouverte de la faim, depuis 84 jours consécutifs.

Selon le chef du club du prisonnier Palestinien, Qadora Faris, il y a une grande dégradation de la santé du prisonnier Al-Akhras.

« Il faut intensifier les efforts, notamment dans les heures prochaines, dans le but d’assurer la liberté d’Akhras » a ajouté Faris.    

Le tribunal d'occupation avait de nouveau refusé lors de sa session, qui s'est tenue le 12 octobre dernier, une demande pour sa libération immédiate présentée par son avocat et une recommandation a été faite de le libérer le 26 novembre prochain.

Le prisonnier Maher Al-Akhras a confirmé qu'il poursuivrait sa grève de la faim jusqu'à la fin de sa détention administrative et sa libération immédiate.

"Ma seule condition est la libération, la liberté ou le martyre, dans l'un des deux cas, c'est une victoire pour mon peuple et pour les prisonniers", a déclaré le prisonnier Maher Al-Akhras.

Il est à noter que le prisonnier a été arrêté par les forces d’occupation à maintes reprises, pour la première fois en 1989, pendant sept mois, la deuxième fois en 2004 pendant deux ans, puis il a été de nouveau arrêté en 2009, il est resté en détention administrative pendant 16 mois, et à nouveau il a été arrêté en 2018.

Al-Akhras, originaire du sud de Jénine en Cisjordanie, entame une grève de la faim illimitée depuis le 27 juillet 2020, en protestation de sa détention administrative, il est confronté actuellement à de graves problèmes de santé.

K.R

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nouvelles connexes

Lire la suite