Accueil Occupation 22/octobre/2020 12:42

Pour la 179ème fois, Israël démolit un village bédouin à Naqab

Pour la 179ème fois, Israël démolit un village bédouin à Naqab
Photo d'archive

Le Naqab, le 22 octobre 2020, WAFA- Les autorités israéliennes de l’occupation ont démoli, aujourd’hui jeudi, le village non-reconnu ‘Al-Araqeeb’ au Naqab pour la 179ème fois.

Al-Araqeeb, dont les résident sont menacés d’expulsion, a été détruit pour la huitième fois depuis le début de cette année. Cependant, les habitants ont planté à chaque fois leurs tentes pour se protéger de la chaleur torride à la lumière du temps chaud et la pandémie de Corona.

Les résidents d’Al-Araqeeb insistent de rester dans leur village et de lutter contre les plans israéliens visant à les exiler.

Les autorités israéliennes de l’occupation continuent de poursuivre les résidents du village par la démolition de leurs habitations, la dévastation des produits agricoles et l’imposition d'amendes exhaustives sous prétexte de la construction non autorisée.

Il convient de mentionner que la première démolition d‘al-Araqeeb a eu lieu à la fin de juin 2010.

Al-Araqeeb est l‘un des 35 villages bédouins considérés comme non reconnus par le gouvernement israélien.

Selon l‘Association pour les droits civils en Israël, plus de la moitié des quelque 160,000 Bédouins du Naqab résident dans des villages non reconnus, que l‘État de l‘occupation refuse de mettre en place une structure de planification et un lieu de juridiction municipale.

L’Association a déclaré que le gouvernement israélien avait recours à diverses mesures pour faire pression sur les bédouins afin qu’ils déménagent dans des centres urbains planifiés par le gouvernement qui respectent leur mode de vie et leurs besoins.

‘Des communautés entières ont reçu des ordres de démolition, d‘autres sont contraintes de continuer à vivre dans des villages non reconnus, privées de services et d‘infrastructures de base, tels que l‘électricité et l‘eau courante’, a révélé l’Association.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite