Accueil PLO 25/octobre/2020 02:21

Ashrawi : Le meurtre par les forces d’occupation d'Amer Snoubar est un acte monstrueux de brutalité

Ashrawi : Le meurtre par les forces d’occupation d'Amer Snoubar est un acte monstrueux de brutalité

Ramallah, le 25 octobre 2020, WAFA-  Hanan Ashrawi, membre du comité exécutif de l’OLP, a déclaré que le meurtre brutal d'Amer Snoubar, 18 ans, aux mains des forces d'occupation israéliennes est un acte monstrueux de brutalité contre un jeune homme sans défense dont le seul crime était d'être palestinien.

Elle a révélé dans son communiqué publié aujourd’hui que les soldats de l'occupation israélienne ont matraqué Amer à l'aube, et les autorités médicales ont confirmé qu'il avait été battu à plusieurs reprises sur la nuque puis laissé pour mort.

Ashrawi a dit à cet égard que ces crimes sont perpétrés par les soldats d’occupation israéliens parce qu’ils font partie d’un régime qui ne condamne pas la criminalité et garantit l’impunité des crimes, aux niveaux national et international.

Elle a ajouté que la violence structurelle quotidienne contre les Palestiniens, qui est la bouée de sauvetage de cette occupation illégale qui enracine une culture de racisme, de haine et de déshumanisation contre le peuple palestinien, permet de tels crimes de se produire sans honte, peur, regret ou responsabilité.

Elle a poursuivi que cet environnement hostile et haineux permet également d'autres formes de mépris inhumain pour la vie des Palestiniens, comme en témoigne l'emprisonnement continu de Maher al-Akharas, qui est maintenant au  91 jour de sa grève de la faim pour protester contre sa détention sans inculpation ni procès en vertu de soi-disant « détention administrative ». Cette cruauté est ce qui pousse les autorités d’occupation israéliennes à empêcher la mère, l’épouse et les enfants âgés de Maher de le voir pendant qu’il se bat pour rester en vie. Elle explique la forte augmentation de la démolition des maisons palestiniennes au milieu d’une pandémie qui fait rage et fournit le contexte du ciblage par Israël des écoles, des installations médicales et d’autres services de base.

Hanan Ashrawi a indiqué que la seule façon de mettre fin à ces crimes est la fin du régime d’occupation israélien illégal. L'inquiétude et l'indignation internationales ne sauveront ni la vie ni la propriété des Palestiniens. Ils ne protégeront ni les droits ni la dignité des Palestiniens. La seule réponse responsable et morale à ces crimes insensés est la responsabilité.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite