Accueil Occupation 13/novembre/2020 05:50

Un journaliste parmi des citoyens blessés par balles israéliennes en Cisjordanie

Un journaliste parmi des citoyens blessés par balles israéliennes en Cisjordanie
Photo des affrontements avec l'occupation lors de la marche hebdomadaire de Kafr Qaddum contre l'expansion des colonies

Cisjordanie occupée, le 13 novembre 2020, WAFA- Les forces d'occupation israéliennes ont blessé aujourd'hui trois Palestiniens alors qu'elles attaquaient des dizaines de militants manifestant dans le village de Kafr Qaddoum, à l’est de la ville de Qalqilya au nord de la  Cisjordanie occupée, contre la colonisation israélienne.
Murad Shtaiwi, coordinateur de la résistance populaire dans le village, a déclaré que les soldats israéliens avaient tiré des balles recouvertes de caoutchouc et des gaz lacrymogènes sur les manifestants, blessant trois d'entre eux et provoquant de nombreux cas de suffocation par inhalation de gaz.

Il a déclaré que tous les blessés avaient été soignés sur les lieux par des médecins locaux.
Les soldats ont également attaqué plusieurs maisons du village, brisé leurs fenêtres et monté sur leurs toits pour tirer sur des civils, a ajouté Shtaiwi.

Pendant des années, le village de Kafr Qaddoum a été au cœur d'une campagne nationale de protestation contre les activités coloniales israéliennes en Cisjordanie occupée. Presque tous les deux jours, des affrontements éclatent entre les manifestants palestiniens et les forces d'occupation israéliennes dans le village.

A Hébron au sud de la Cisjordanie occupée, un nombre de citoyens dont un journaliste ont été blessés lors d’affrontements avec l’occupation dans la région de Bab Al-Zawiya au centre de la ville, selon notre correspondant.

Il a rapporté que les soldats d’occupation ont monté les toits des maisons palestiniennes, ont tiré les balles métalliques recouvertes de caoutchouc, les bombes sonores et du gaz lacrymogène sur les jeunes Palestiniens, blessant le photojournaliste de l’agence française, Hazem Bader par une bombe de gaz au pied en plus d’un nombre de citoyens par balles en caoutchouc et par l’asphyxie.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite