Accueil Rapports et Enquêtes 14/November/2020 12:11 PM

Le gouvernement israélien profite de la période de transition aux États-Unis pour exécuter de vastes plans coloniaux

Le gouvernement israélien profite de la période de transition aux États-Unis pour exécuter de vastes plans coloniaux

 

Naplouse, le 14 novembre 2020, WAFA- Le rapport hebdomadaire sur la colonisation préparé par le Bureau national pour la défense des terres et la résistance à la colonisation de l'Organisation de libération a déclaré que le gouvernement d'occupation israélien exploite les résultats des élections présidentielles aux États-Unis, de la manière la plus odieuse, dans le but d'établir l'annexion effective de vastes zones de la Cisjordanie occupée, en un temps record, il bénéficie du soutien absolu de l'administration Trump avant la période de transition.

Le rapport, qui couvre la période du 7 au 11 novembre, indiquait à cet égard que l'administration Trump soutient le gouvernement d'occupation par une série de mesures dans cette direction, notamment: La visite prévue du secrétaire d'État américain Mike Pompeo la semaine prochaine sur les hauteurs du Golan occupé, et un certain nombre de colonies en Cisjordanie, qui est la première visite du genre d'un secrétaire d'État américain.

Dans ce contexte, il semble que Trump poussera Israël vers l'annexion partielle des terres en Cisjordanie, pour semer le différend entre Israël et l'administration du président élu américain Joe Biden.

 Selon le rapport, le gouvernement Netanyahu cherche à légitimer la présence de 1700 unités coloniales en Cisjordanie occupée, dans une tentative de gagner la satisfaction des colons. Ce sont des unités de peuplement construites sur des terres palestiniennes, contrairement même aux lois de l'occupation, considées comme illégales, c'est-à-dire sans l'approbation des autorités d'occupation.

 On parle ici de maisons qui ont été construites pour les colons en attente d'être converties en "légales", en activant une clause de la loi sur l'occupation appelée "clause de marché" sans qu'il soit nécessaire de promulguer une nouvelle loi, et cette disposition susmentionnée permet aux colons d'enregistrer facilement les terres saisies. "

Les autorités d'occupation ont utilisé cette clause pour légaliser des bâtiments dans les colonies, notamment: «Kiryat Arba», Borkan, Nili, Beitar Illit, Modi'in Illit, Ma'ale Adumim, Ariel, Yitzhar, Ateret et Hallamish. Adora et Otniel.

Dans le même temps, le soi-disant «lobby de la Terre d'Israël» au sein de la Knesset a lancé une nouvelle campagne pour demander au gouvernement israélien de légaliser les avant-postes avant l'entrée du président élu américain Joe Biden à la Maison Blanche le 20 janvier prochain.

Au cours des deux dernières semaines, le lobby a tenu plusieurs réunions pour organiser cette campagne, et des membres de divers partis représentant la droite, notamment le Likud, le Shas et le judaïsme unifié de la Torah, ont visité des colonies en Cisjordanie à cette fin.

Les plans pour les 20 prochaines années  comprennent des routes de contournement reliant les colonies. Ces projets seront appliqués en 3 phases: la première est à court terme, qui se termine en 2025, la seconde est à moyen terme et se termine en 2035, et la troisième est à long terme et se termine en 2045.

F.N

.

 

Nouvelles connexes