Accueil Politique 19/novembre/2020 07:51

Nations Unies: Adoption du projet de souveraineté permanente du peuple palestinien sur ses ressources naturelles

Nations Unies: Adoption du projet de souveraineté permanente du peuple palestinien sur ses ressources naturelles

 

Ramallah, le 19 novembre 2020, WAFA-Le Comité des questions économiques et financières des Nations Unies, la Deuxième Commission, a adopté le projet de résolution intitulé ‘la souveraineté permanente du peuple palestinien dans les territoires palestiniens occupés, y compris Jérusalem-Est, et dans le Golan syrien occupé, sur leurs ressources naturelles.

La résolution a été adoptée par 153 voix en faveur de la résolution, tandis que six pays (Amérique, Israël, Canada, Winero, Micronésie et Îles Marshall) s'y sont opposés et 16 pays se sont abstenus de voter.

Cette décision fait partie d'un ensemble de décisions que l'ONU adopte chaque année au profit du peuple palestinien, couvrant divers aspects de sa vie politique, économique et sociale.

La résolution a réaffirmé le droit du peuple palestinien de contrôler et de gérer ses ressources naturelles, ce qui est conforme au droit international et à la quatrième Convention de Genève.

C'est une condition nécessaire au développement durable en Palestine, en plus de sa reconnaissance du droit des Palestiniens à exiger une compensation pour l'exploitation par Israël de leurs ressources naturelles, leur destruction ou leur épuisement, en les exposant au danger en raison de ses actions illégales.

La résolution affirmait également que la construction du mur de séparation et des colonies en Cisjordanie occupée, y compris à Jérusalem-Est, violait le droit international et privait le peuple palestinien de ses ressources naturelles.

La résolution a appelé Israël, puissance occupante, à se conformer à l'avis juridique émis par la Cour internationale de Justice concernant l'illégalité de la construction du mur de l'apartheid.

La résolution a également réaffirmé l'appel lancé par le Conseil de sécurité dans sa résolution 2334, dans laquelle il appelait les États à faire une distinction dans leurs relations entre le territoire de l'État d'Israël et les territoires palestiniens occupés.

Le représentant permanent de l’État de Palestine, Riyad Mansour, a déclaré que ce vote très large en faveur de la résolution confirmait une fois de plus le ralliement de la communauté internationale pour soutenir les pleins droits du peuple palestinien. Il a remercié les pays qui l'ont voté.

F.N

 

 

Nouvelles connexes

Lire la suite