Accueil PLO 04/December/2020 11:09 PM

Ashrawi condamne la tentative d'incendier de l’église de Gethsémani et l'exécution d’un enfant Palestinien

Ashrawi condamne la tentative d'incendier de l’église de Gethsémani et l'exécution d’un enfant Palestinien
Hanan Ashrawi, membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP)

Ramallah, le 4 décembre 2020, WAFA – Hanan Ashrawi, membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), a fermement condamné ce soir l'escalade de la violence et les crimes de haine commis par des extrémistes juifs contre les lieux saints chrétiens et islamiques, décrivant ces pratiques d’une guerre sectaire qui se déroule sous la protection et la direction du gouvernement israélien d'extrémisme.

Dans son communiqué de presse, Ashrawi a dénoncé au nom du Comité exécutif de l’OLP, la tentative d'un colon extrémiste de brûler l'église de Gethsémani à Jérusalem occupée.

Elle a dit que ces attaques graves et antireligieuses sont le résultat d'une idéologie d'occupation extrémiste basée sur le racisme, l'incitation et la haine, à la lumière de l'existence d'une législation favorisant la discrimination et l'exclusion d'autrui et désavouant la responsabilité des criminels, soulignant que ces attaques  représentent une expression claire d'une occupation en dehors de la loi qui n'est pas soumise à la responsabilité et aux poursuites.

Ashrawi a également condamné l'escalade des pratiques brutales des forces d'occupation contre notre peuple sans défense et a pointe au crime d’exécution de l'enfant Ali Abu Alia, âgé de 13 ans, dans le village d’Al-Mughayyir, au nord-est de Ramallah.

« Le ciblage des enfants et l'utilisation excessive de la force, des balles réelles, des balles métalliques recouvertes de caoutchouc à leur encontre, sont une violation flagrante et directe des lois et conventions internationales, y compris la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, qu'Israël a ratifiée en 199, a ajouté Ashrawi. »

Elle a appelé la communauté internationale à contraindre Israël à mettre un terme aux politiques de racisme et les campagnes d’inciter à la haine, à le tenir responsable de ses crimes, à mettre fin à son occupation militaire et à fournir une protection urgente au peuple palestinien, à sa terre et à ses lieux saints.

H.A

 

Nouvelles connexes