Accueil Politique 24/December/2020 04:23 PM

Les Affaires étrangères : L'étiquetage par les États-Unis des produits des colonies comme étant fabriqués en Israël, est un crime de guerre

Les Affaires étrangères : L'étiquetage par les États-Unis des produits des colonies comme étant fabriqués en Israël, est un crime de guerre

Ramallah, le 24 décembre 2020, WAFA - Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a déclaré que la décision de l'administration américaine d'étiqueter les produits fabriqués dans les colonies israéliennes illégales comme étant fabriqués en Israël est un "crime de guerre et une violation de toutes les lois et conventions internationales.

Dans son communiqué publié aujourd’hui, le ministère des Affaires étrangères a affirmé que cette décision représente une tentative de légitimer les produits manufacturés des colonies ainsi que le vol de terres et de produits palestiniens, et que cela pourrait encourager davantage de crimes de guerre israéliens contre le peuple palestinien.

Le Ministère a rejeté  pour sa part toutes les tentatives visant à diviser la terre palestinienne, y compris Jérusalem-Est, soulignant que la Palestine restera une unité géographique unique comprenant la bande de Gaza, la Cisjordanie et Jérusalem et que la souveraineté sur ces zones et leurs ressources appartient exclusivement au peuple palestinien.

Le ministère a affirmé qu'il serait confronté à toute tentative de falsification de l'origine des produits fabriqués dans les colonies illégales construites sur la terre palestinienne occupée, ce qui viole les règles du droit international, y compris la résolution 2334 du Conseil de sécurité des Nations unies.

Il a souligné que l'administration américaine sortante avait l'habitude de mentir aux citoyens américains pour les rendre complices du vol des ressources naturelles et des capacités du peuple palestinien, ajoutant qu'il   travaillera avec toutes les parties, institutions et tribunaux internationaux pour rendre des comptes à tous ceux qui violent les droits des Palestiniens.

Il a ajouté que toutes les décisions prises par l'administration américaine actuelle sont des décisions idéologiques hostiles au peuple et aux droits palestiniens, et sont fondées sur une idéologie hostile au droit international et aux résolutions de l'ONU.

Le Ministère a appelé la communauté internationale et les peuples libres, y compris le peuple américain, à suivre l'exemple de tous les peuples qui rejettent les produits provenant des colonies israéliennes, car ils constituent une violation flagrante des règles du droit international conformément au Statut de Rome et de la  Cour pénale internationale.

H.A

Nouvelles connexes