Accueil Occupation 06/January/2021 10:38 AM

Agression effrénée par les forces d’occupation contre plus de 1000 oliviers à Salfit

Agression effrénée par les forces d’occupation contre plus de 1000 oliviers à Salfit
Archive de WAFA

Salfit, le 6 janvier 2021, WAFA- Les forces d’occupation israéliennes ont déraciné, aujourd’hui, mercredi, plus de 1000 arbres et plants d’olives dans les terres du village de Ballut, à l’ouest de Salfit, dans le nord de la Cisjordanie occupée, selon des témoins.

Ils ont rapporté à WAFA que les forces d’occupation avaient fermé le côté-ouest du village susmentionné et ont déraciné des arbres et des plants d’olives appartenant à quatre citoyens Palestiniens.

Situé à 15 kilomètres à l'ouest de la ville de Salfit, Deir Ballut compte une population d'environ 4 100 habitants et occupe une superficie totale de 11 900 dunums. Il possède plusieurs sites archéologiques datant de l'époque byzantine, tels que le monastère Saint-Siméon et le monastère al-Qal'a.

Avant 1948, le village possédait 40 000 dunums de terre /10 000 acres/. En 1967, 20% des terres de Deir Ballut /soit 2 000 acres/ ont été confisquées par Israël. Depuis lors, comme tant d'autres villages en Palestine, Deir Ballut a été victime de vols de terres presque continuels pour les colonies israéliennes, les routes de contournement et les installations militaires.

Dans le cadre des accords d'Oslo, conclus il y a 25 ans qui étaient censés durer seulement cinq ans vers un pays autonome aux côtés d'Israël, l'Autorité palestinienne s'est vu confier le contrôle limité d'une petite poche de terres occupant 621 dunums, représentant près de 5% de la superficie totale du village. En revanche, Israël maintient le contrôle sur le reste, classé dans la zone C.

Israël a construit une section du mur d'apartheid, qui entoure le village de trois directions, confisquant et isolant quelque 4050 dunums de terres fertiles pour les activités de colonisation et poussant les villageois dans une enclave surpeuplée, un ghetto, entouré de murs, de colonies et des installations militaires.

Israël a établi deux colonies coloniales, à savoir Alei Zahav et Pedu’el, sur des terres confisquées au village. Il a confisqué davantage de terres pour la construction de la route de contournement 446 réservée aux colons, qui s’étend sur deux kilomètres sur les terres du village.

H.A

Nouvelles connexes