Accueil Rapports et Enquêtes 11/January/2021 10:05 PM

Rapport quotidien des répressions et violations des forces israéliennes d’occupation et les colons contre les Palestiniens

 

Ramallah, le 11 janvier 2021, WAFA- Les forces d'occupation israéliennes multiplient farouchement leurs violations et leurs crimes, avec davantage de répression, d'arrestations, tirant intensivement les balles réelles et recouverte de caoutchouc, les bombes sonores et le gaz lacrymogène, contre les Palestiniens, leurs maisons et leurs biens, en parallèle avec les attaque et le vandalisme des colons.  

Cisjordanie: Les forces d’occupation israéliennes ont arrêté aujourd’hui et la nuit dernière au moins 13 citoyens de différentes régions de la Cisjordanie occupée, selon des sources locales.

A Jénine au nord de la Cisjordanie occupée, plus précisément de localité de Qabatiya, les forces d’occupation ont arrêté quatre citoyens après avoir attaqué et fouillé les maisons de leurs familles, ce qui a conduit à l’éclatement des confrontations entre les soldats d’occupation et les jeunes Palestiniens, sans faire de victimes, selon le directeur du Club du prisonnier à Jénine, Montaser Samour.

A Bethléem au sud de la Cisjordanie occupée, les forces d’occupation ont remis à un jeune de 39 ans une convocation pour se rendre auprès des services du renseignement israéliens dans le bloc colonial de Gush Etzion au sud de Bethléem, après avoir attaqué et fouillé la maison de sa famille.

A Naplouse au nord de la Cisjordanie occupée, les forces d’occupation ont appréhendé aujourd’hui quatre citoyens de la localité de Sabstiya ay nord-ouest de la ville, après l’assaut et la fouille de leurs maisons, selon des sources palestiniennes de sécurité.

A Ramallah au centre de la Cisjordanie, les soldats d’occupation ont capturé trois citoyens du camp de réfugiés d’Al-Jalazoun au nord de la ville, suite à l’attaque et à la fouille de leurs domiciles.

Six travailleurs palestiniens ont été blessés ce matin par balles des forces d’occupation israéliennes près du mur d’apartheid au sud de Tulkarem, dans le nord de la Cisjordanie occupée, selon notre correspondante.

Elle a rapporté, selon des témoins, que les forces d’occupation ont lancé les balles sur les travailleurs, blessant six d’entre eux au pied par de vraies balles et tous dans la vingtaine.

Le directeur d’un hôpital palestinien a mentionné à WAFA que les blessures des jeunes étaient concentrées dans les pieds, y compris deux blessures nécessitant des soins médicaux, en raison de fractures des os du tibia.

Il convient de mentionner que les forces d’occupation ciblent délibérément les travailleurs palestiniens près du mur d’apartheid l’ouest de la localité de Faroun alors qu’ils se dirigeaient vers leur travail dans les territoires de 1948.

Ces dernières années, des dizaines d’ouvriers ont été tués par des soldats israéliens aux « points de contrôle de l’humiliation » ou sont décédés sur leur lieu de travail en raison d’un accident du travail, généralement dû au fait que les employeurs israéliens n’ont pas respecté les conditions de sécurité et de santé nécessaires.

Les forces d’occupation israéliennes poursuivent pour le cinquième jour consécutif la fermeture des entrées principales du village ‘Al-Mughayyir’ à l’est de Ramallah dans le centre de la Cisjordanie occupée, selon une source locale.

Amin Abu Alia, chef du conseil villageois, a dit à WAFA que les forces d’occupation continuent de fermer les deux entrées principales  du village indiqué et interdisent les citoyens d’y entrer ou de sortir, ce qui a oblige les citoyens de prendre des routes cahoteuses pour arriver à leur travail.

Il a mentionné que les habitants du village ont manifesté il y a deux jours contre la poursuite de la fermeture de leu village, alors que les forces d'occupation ont riposté avec des balles réelles et des bombes lacrymogènes, ce qui a entraîné des dizaines de cas d'étouffement, suite à l'inhalation de gaz lacrymogène.

Il convient de mentionner que les forces d’occupation attaquent presque quotidiennement le village et il y a quelques semaines, l’enfant Ali Abu Alia a été tué par les forces d’occupation lors de leur incursion dans le village.

Israël restreint gravement la liberté de mouvement des Palestiniens par une combinaison complexe d’environ 100 points de contrôle fixes, de points de contrôle volants, de routes réservées aux colons et de divers autres obstacles physiques.

Gaza : Les forces d’occupation israéliennes ont attaqué les pêcheurs et les agriculteurs dans la bande de Gaza assiégée, selon notre correspondant.

Il a rapporté que les vedettes de la marine israélienne ont lance les balles sur les bateaux des pêcheurs à trois miles au large de la mer de la région d'Al-Sudania au nord-ouest de la ville de Gaza, et ont ouvert des tuyaux d'eau vers eux et les ont forcés à aller à la plage.

Dans un autre contexte, les forces d’occupation stationnées sur les sites militaires derrière la frontière à l’est de la ville de Khan Younes, ont tiré les balles en direction des agriculteurs alors qu’ils cultivaient leurs terres agricoles en plus de tirer les balles sur les bergers dans la région frontalière à l’est de la ville, sans faire de blessés.

Les forces d’occupation israéliennes délibèrent de harceler la vie des pêcheurs et des agriculteurs dans la bande de Gaza.

Un grand nombre de Gazaouis dépendent de la pêche pour leur vie quotidienne à la lumière du blocus serré imposé par Israël à la bande de Gaza.

es forces d’occupation israéliennes ont saisi aujourd’hui des équipements pour réhabiliter les routes dans la vallée du Jourdain, selon un activiste local.

Aref Daraghma, a déclaré à WAFA que les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut le village de Qardala situé dans la vallée du Jourdain, où elles ont confisqué des équipements pour réhabiliter les routes.

Les forces d’occupation israéliennes ont saisi  au cours des derniers deux mois, 30 tracteurs agricoles, un véhicule, un camion et un bulldozer, dans la vallée du Jourdain.

Vallee du Jourdain: Les forces d’occupation israéliennes ont saisi aujourd’hui des équipements pour réhabiliter les routes dans la vallée du Jourdain, selon un activiste local.

Aref Daraghma, a déclaré à WAFA que les forces d’occupation israéliennes ont pris d’assaut le village de Qardala situé dans la vallée du Jourdain, où elles ont confisqué des équipements pour réhabiliter les routes.

Les forces d’occupation israéliennes ont saisi  au cours des derniers deux mois, 30 tracteurs agricoles, un véhicule, un camion et un bulldozer, dans la vallée du Jourdain.

Le vandalisme des colons : Des colons israéliens ont aujourd’hui déraciné et volé à environ 60 plants d’oliviers dans le village de Jaloud au sud de la ville occupée de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, selon une source locale.

Ghassan Daghlas, responsable du dossier de la colonisation au nord de la Cisjordanie, a dit à WAFA qu’un nombre de colons israéliens de la colonie illegale ‘Ahyah’ ont déraciné et volé 60 plants d’olives dans les terres de Jaloud, situé dans les zones classées « B », administrées à la fois par l'Autorité palestinienne et Israël.

Il a ajouté que c’est la deuxième fois que les colons déracinent des dizaines d’oliviers pendant des jours dans le village indiqué.

Un citoyen a été blessé, lundi soir, lors d’une attaque des colons qui avaient pris pour cible des véhicules de citoyens à l'ouest de Naplouse, au nord de la Cisjordanie, a rapporté une source locale.

 Ghassan Douglas, responsable du dossier anti- colonisation dans le nord de la Cisjordanie, a déclaré qu’un habitant de la ville de Burqa au nord-ouest de Naplouse, a été blessé à l'œil, dans une attaque d’un groupe de colons qui avaient pris pour cible des véhicules de citoyens avec des jet de pierres sur la route entre Naplouse et Qalqilya.

Depuis plus de deux semaines maintenant, il y a une flambée de violence liée aux colons contre les Palestiniens et leurs propriétés, les autorités militaires israéliennes d'occupation ne faisant rien pour arrêter les attaques

 Les violations des colons se sont multipliées de manière systématique pour infliger le plus grand préjudice aux citoyens, afin de  créer une génération psychologiquement détruite qui n'est pas en mesure de se défendre.

La violence des colons contre les Palestiniens et leurs biens est courante en Cisjordanie et est rarement poursuivie par les autorités israéliennes.

Les colons commettent fréquemment des actes de violence contre les Palestiniens avec le plein appui des autorités israéliennes. Ces actes de violence incluent des incendies de biens et des mosquées, des jets de pierres, le déracinement des cultures et des oliviers, des attaques contre des habitations vulnérables.

En violation du droit international, plus de 600 000 Israéliens vivent dans des colonies uniquement juives à Jérusalem-Est occupée et en Cisjordanie.

F.N

 

 

Nouvelles connexes