Accueil Occupation 20/January/2021 07:27 AM

Un citoyen blessé et des maisons endommagées dans un bombardement d’artillerie à Gaza

Un citoyen blessé et des maisons endommagées dans un bombardement d’artillerie à Gaza
Photo d'archive

Gaza, le 20 janvier 2021, WAFA- Un citoyen palestinien a été blessé la nuit dernière dans un bombardement d’artillerie par les forces d’occupation israéliennes dans la bande de Gaza assiégée, selon nos correspondants.

Ils ont déclaré qu'un obus d'artillerie tiré par les chars d'occupation avait atterri sur la maison d'un citoyen de la famille Abdul-Jawad dans le camp d'Al-Maghazi, après quoi il avait été transféré à l'hôpital dans la ville de Deir Al-Balah dans le centre de la bande de Gaza.

Une source médicale a rapporté à WAFA que l’état du jeune qui a été blessé au pied gauche, est stable.

Les chars d’occupation ont ciblé des sites dans différentes régions de la bande de Gaza, causant des dégâts matériels aux maisons des citoyens voisins.

Depuis 2006, Israël a imposé un blocus serré sur la bande de Gaza densément peuplée et a mené trois guerres dévastatrices contre elle depuis lors, en plus des attaques aériennes et terrestres occasionnelles.

Deux millions de Palestiniens vivent dans la bande de Gaza, qui a été soumise à un blocus israélien punitif et paralysant pendant 12 ans et à des assauts répétés qui ont gravement endommagé une grande partie des infrastructures de l’enclave.

Les 2 millions d'habitants de Gaza restent sous occupation «contrôlée à distance» et un siège strict, qui a détruit l'économie locale, étranglé les moyens de subsistance des Palestiniens, les a plongés dans des taux de chômage et de pauvreté sans précédent et coupés du reste des territoires palestiniens occupés et le monde entier.

Gaza reste un territoire occupé, n'ayant aucun contrôle sur ses frontières, ses eaux territoriales ou son espace aérien. Pendant ce temps, Israël assume très peu de ses responsabilités en tant que puissance occupante, ne répondant pas aux besoins fondamentaux des civils palestiniens vivant sur le territoire.

Un Palestinien sur trois à Gaza est un réfugié originaire de terres à l'intérieur de ce qui est aujourd'hui Israël. Ce gouvernement leur interdit d'exercer leur droit au retour tel qu'il est inscrit dans le droit international parce qu'ils ne sont pas juifs.

H.A

Nouvelles connexes