Accueil Politique 05/February/2021 09:39 PM

La Cour Pénal Internationale à la compétence pour enquêter sur les crimes de guerre israéliens

La Cour Pénal Internationale à la compétence pour enquêter sur les crimes de guerre israéliens

La Haye, le 5 fevrier 2021, WAFA- Les juges de la Cour pénale internationale ont rendu une décision aujourd'hui, vendredi, déclarant que la Cour, basée à La Haye, à la compétence sur les territoires palestiniens, ouvrant la voie à une enquête sur les crimes de guerre dans ce pays.

La Chambre préliminaire de la CPI a rendu sa décision sur la compétence territoriale de la CPI dans le cas de la Palestine.

Dans son verdict, la chambre a déclaré que «la compétence territoriale de la Cour dans la situation en Palestine s’étend aux territoires occupés par Israël depuis 1967, à savoir Gaza et la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est», étant donné que la Palestine fait partie du Statut de Rome de la Cour pénale internationale.

Les dirigeants Palestiniens ont bien accueilli la décision de la CPI, la considérant de victoire pour la justice:

Le Ministre des affaires étrangères, Riyad Al-Maliki a salué la décision de la première chambre préliminaire de la Cour pénale internationale, dans laquelle elle a affirmé que la juridiction territoriale comprend la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est et la bande de Gaza. Il a estimé que cette décision démontre l'indépendance et l'intégrité de la cour à la lumière de la campagne de dénigrement israélienne de la cour.

Al-Maliki a souligné dans un communiqué publié ce soir, que cette décision permettra au procureur de la Cour pénale internationale d'ouvrir une enquête pénale immédiatement.

Le Premier ministre, Muhammad Shtayyeh a salué la décision rendue par la Cour pénale internationale à la majorité de ses membres, selon laquelle elle a confirmé sa compétence sur les territoires palestiniens occupés en 1967, y compris la Cisjordanie, Jérusalem et la bande de Gaza, et que la Palestine est un État membre du Statut de Rome.

Shtayyeh a considéré la décision comme une victoire pour la justice et l'humanité, et d'équité pour le sang des victimes et de leurs familles qui souffrent de la douleur de leur séparation, dont le dernier était le martyr. Khaled Nofal du village de Ras Karkar, à l'ouest de Ramallah, qui a été tué de sang-froid par les balles de colons.

Le Premier ministre a appelé la Cour à accélérer ses procédures judiciaires dans les dossiers qui lui sont soumis, qui incluent les crimes commis par Israël au cours de ses trois guerres dans la bande de Gaza, en plus des dossiers des prisonniers et des colonies.

F.N

 

 

 

Nouvelles connexes