Accueil Politique 22/February/2021 07:38 AM

Al-Sheikh : Nous demanderons à Israël d'autoriser les prisonniers à exercer leur droit de vote aux élections palestiniennes

Al-Sheikh : Nous demanderons à Israël d'autoriser les prisonniers à exercer leur droit de vote aux élections palestiniennes
Hussein Al-Sheikh, président de l'Autorité générale des affaires civiles et membre du Comité central du Fatah

Ramallah, le 22 février 2021, WAFA- Hussein Al-Sheikh, président de l'Autorité générale des affaires civiles et membre du Comité central du Fatah, a dit dans un tweet : « Nous demanderons officiellement au gouvernement israélien de permettre aux détenus palestiniens dans ses geôles et centres de détention d'exercer leur droit de vote aux élections palestiniennes comme leur droit qui leur est donné par la loi et l'ordre palestiniens.

Il a dit que les prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes ont le droit de voter aux élections sous la supervision de la Commission électorale centrale palestinienne, tout comme la loi leur donne le droit de se présenter.

Le 9 février, les factions politiques palestiniennes ont conclu une réunion de deux jours au Caire au cours de laquelle elles ont accepté de tenir les élections législatives et présidentielles comme prévu, décrétées par le président Mahmoud Abbas à la mi-janvier.

Les factions ont déclaré dans leur déclaration finale publiée à l'issue de leur réunion qu'elles respecteraient le calendrier fixé par le décret sur les élections législatives et présidentielles, en mettant l'accent sur leur tenue à Jérusalem, en Cisjordanie et dans la bande de Gaza sans exception, et s'engagent à respecter et à accepter leurs résultats.

Elles ont également convenu que la Cour des affaires électorales sera constituée par consensus et comprendra des juges de Jérusalem, de Cisjordanie et de la bande de Gaza. Cette cour sera chargée de suivre toutes les questions relatives au processus électoral, à ses résultats et aux questions soulevées. 

Le Président palestinien publiera un décret présidentiel pour la former et préciser ses fonctions sur la base de ce consensus et conformément à la loi.

Il est à marquer que les élections législatives ont été fixées pour le 22 mai et les élections présidentielles le 31 juillet, suivies le 31 août par des élections pour le Conseil national palestinien, le parlement en exil.

H.A

Nouvelles connexes