Accueil Politique 23/February/2021 10:31 PM

Conférence des pays donateurs: L'économie palestinienne ne peut prendre son essor tant que les Palestiniens ne peuvent profiter de leurs terres et de leurs ressources

Conférence des pays donateurs: L'économie palestinienne ne peut prendre son essor tant  que les Palestiniens ne peuvent profiter de  leurs terres et de  leurs ressources

 

Ramallah, mardi le 23 février 202, WAFA - Le Premier Ministre, Mohammad Shtayyeh  a affirmé que L'appui budgétaire des donateurs a toujours été essentiel pour maintenir des services vitaux en raison des limites imposées à notre capacité de développer le plein potentiel économique de notre économie : "je demande votre soutien pour nous aider à réaliser notre potentiel et à créer un avenir démocratique plus uni et prospère pour tous les Palestiniens," lors d'une conférence, mardi, des pays donateurrs, par video-conférence.

La présidente du Comité de liaison ad hoc (AHLC), ministre des Affaires étrangères de la Norvège, Ine Eriksen Soreide, a déclaré que l'économie palestinienne ne peut atteindre son plein potentiel avant que les Palestiniens n'obtiennent un accès complet à leurs terres et ressources,

"L'économie palestinienne ne peut pas atteindre son plein potentiel avant que les Palestiniens aient un accès complet à leurs terres et ressources, et peuvent se déplacer et faire du commerce à l'intérieur et à l'extérieur de leur propre territoire", a déclaré Soreide lors de la réunion virtuelle de l'AHLC.

 "Par conséquent, la communauté internationale des donateurs exhorte les parties à démontrer, à travers des politiques et des actions, un véritable engagement en faveur de la solution à deux États et à créer un chemin vers des négociations significatives sur un règlement politique global" a-t-elle ajouté.

L'AHLC a été créée pour promouvoir la coopération entre les parties et la communauté des donateurs à l'appui de la solution à deux États, du développement de l'économie palestinienne et du renforcement des institutions pour un État palestinien, a déclaré le ministre norvégien des Affaires étrangères.

Elle a souligné que la communauté des donateurs y compris les États-Unis,  ont exprimé leur soutien à l'agenda de l'AHLC et aux objectifs communs de faire progresser la liberté, la sécurité et la prospérité pour le peuple palestinien.

Soreide a déclaré que la priorité immédiate des donateurs devrait être d'alléger le fardeau de la population touchée, de renforcer le système de santé publique palestinien et de stimuler la reprise économique.

« L’année dernière a été extrêmement difficile pour l’économie palestinienne. La pandémie de Covid-19 a contribué à une croissance négative estimée de 10 à 12%. L’Autorité palestinienne devra encore faire face à une situation budgétaire difficile cette année avec un déficit budgétaire prévu de 1,2 milliard de dollars, en raison de facteurs comme les dépenses supplémentaires pour la vaccination, les élections et le rétablissement du paiement des salaires du personnel de Gaza à leurs niveaux normaux», a-t-elle dit.

Pour sa part, le Haut Représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, a déclaré que l'Union européenne, en tant que partenaire et donateur le plus important et le plus fiable de la Palestine, continuera à soutenir fermement le processus politique.

Borrell a souligné dans son discours lors de l'accueil d'une réunion de la conférence des donateurs en faveur de la Palestine, aujourd'hui, mardi, son soutien à un État palestinien démocratique, viable et connecté vivant côte à côte avec Israël dans la paix et la sécurité, et Jérusalem est la capitale de deux États, conformément au droit international.

F.N

Nouvelles connexes