Accueil Occupation 28/February/2021 11:49 AM

Plus de 100 colons profanent les esplanades de la mosquée d’Al-Aqsa

Plus de 100 colons profanent les esplanades de la mosquée d’Al-Aqsa
Plus de 100 colons profanent les esplanades de la masquée d’Al-Aqsa

Jérusalem, le 28 février 2021, WAFA- Plus de 100 colons israéliens, escortés par les agents de la police israéliens, ont effectué une incursion dans la mosquée d’Al-Aqsa, selon le département du waqf islamique à Jérusalem.

En groupes dispersés et à travers la porte des maghrébins, 153 colons israéliens ont pénétré par effraction ce matin dans la mosquée d’Al-Aqsa.

Hier, le soi-disant « des groupes du présumé temple » ont appelé à travers les réseaux sociaux à de massives incursions dans la mosquée d’Al-Aqsa, demandant que les incursions soient sous la forme d'un assaut cérémonial.

Il convient de mentionner que les autorités d’occupation israéliennes resserrent habituellement les restrictions d'accès pour les Palestiniens dans la région sous prétexte d'assurer la protection des colons.

Située à Jérusalem occupée, la mosquée Al-Aqsa est le troisième site le plus saint de l'Islam. C’était aussi la première Qibla de l’islam, la direction vers laquelle les musulmans doivent se tourner pour prier, avant que cela ne soit vers la Mecque, en Arabie saoudite.

Les appels israéliens à détruire la mosquée d’Al-Aqsa :

Les colons israéliens entrent régulièrement dans la région et effectuent souvent des prières juives sur le site, où ils croient que le Second Temple se trouvait autrefois.

Certains militants israéliens de droite ont plaidé en faveur de la destruction du complexe de la mosquée Al-Aqsa pour faire place à un troisième temple.

Ces militants ont de plus en plus cherché à obtenir le soutien nécessaire pour renforcer la présence juive sur le site, malgré un accord de tutelle conclu de longue date entre Israël et la Jordanie, qui conserve le contrôle des lieux saints chrétiens et musulmans à Jérusalem.

Les violations contre la mosquée d’Al-Aqsa pendant le mois dernier :

Pendant le mois dernier, les colons israéliens ont mené 50 incursions dans la mosquée sainte d’Al-Aqsa.

Les autorités d’occupation israéliennes ont interdit depuis le début de l’année dernière les musulmans d’atteindre la mosquée d’Al-Aqsa sous prétexte de la fermeture de coronavirus pendant qu’elles ont permis aux colons de profaner la mosquée sainte.

Dans un autre contexte, une équipe d’arpenteurs israéliens, protégée par les agents d’occupation, ont pris la zone de la mosquée Al-Aqsa et dans la cour du Dôme du Rocher, notant que c'est la première fois que des arpenteurs de la municipalité d'occupation de Jérusalem mènent de tels travaux dans les cours de la mosquée bénie Al-Aqsa et à l'intérieur du Dôme du Rocher.

Le mois dernier, les forces d’occupation ont empêché les employés du département du waqf islamique d’accomplir des travaux de restaurations dans le Mosalla du dôme du Rocher et dans l’enceinte de la mosquée sainte.

H.A

Nouvelles connexes