Accueil Occupation 19/March/2021 08:50 PM

Des colons attaquent les citoyens et l'occupation les empêche de rejoindre leurs maisons à Hébron

Des colons attaquent les citoyens et l'occupation les empêche de rejoindre leurs maisons à Hébron

 

Hébron, le 19 mars 2021, WAFA- Un jeune homme a été blessé ce soir, lors d'une attaque de colons dans la région de Sussia, au sud d'Hébron, a déclaré à WAFA, Ratib Jabour, le coordinateur des comités populaires de résistance à la colonisation, dans la région.

Jabour a expliqué qu’un groupe armé de colons ont attaqué le jeune Adham Ayman Mughanem, 26 ans, alors qu'il se trouvait sur ses terres près de la colonie "Sussia", construite sur les terres des citoyens au sud-est de Yatta, au sud d’Hébron, l’ont pourchassé et battu, lui causant des fractures au pied.

Le jeune homme a été transféré à l'hôpital gouvernemental de Yatta, pour recevoir les soins.

Dans un autre contexte, les forces d’occupation stationnées au poste de contrôle militaire à l’entrée de Tel Rumeida, dans le centre d’Hébron, ont détenu un certain nombre de citoyens, dont des femmes et des enfants, les résidents de cette région et les ont empêchés de rejoindre leurs maisons.

Par ailleurs, les forces d'occupation israéliennes ont arrêté un jeune homme du village de Tura dans la région de Ya'bad, au sud-ouest de Jénine, au nord de la Cisjordanie.

Le club de prisonniers a déclaré à WAFA, que les forces d'occupation avaient arrêté Majd Muhammad Fawaz Qabha (19 ans), tandis que des sources locales ont rapporté que les soldats de l'occupation ont détenu plusieurs jeunes hommes du village pendant plusieurs heures et les ont interrogés sur le terrain, avant les libérer.

Au cours des deux dernières semaines de mars, le nombre d’attaques de colons envers les Palestiniens a été 78 % plus élevé que d’habitude, selon le groupe de suivi des Nations Unies, OCHA.

Pendant cette période, « au moins 16 attaques commises par des colons israéliens ont blessé cinq Palestiniens et causé d’importants dommages à leurs propriétés », a rapporté OCHA.

Les colons jouissent d’une impunité quasi-totale pour les violences commises contre les Palestiniens, ce qui ne fait qu’encourager les attaques.

La violence des colons israéliens contre les Palestiniens et leurs biens est courante en Cisjordanie et est rarement poursuivie par les autorités israéliennes. Cela inclut des incendies de biens et des mosquées, des jets de pierres, le déracinement des cultures et des oliviers, des attaques contre des habitations vulnérables, entre autres.

En violation du droit international, entre 500 000 et 600 000 Israéliens vivent dans des colonies uniquement juives à Jérusalem-Est occupée et en Cisjordanie

F.N

 

 

 

 

Nouvelles connexes