Accueil Occupation 25/November/2021 10:32 AM

Un ex-prisonnier blessé et d'autres étouffent lors d’une incursion israélienne à Ramallah

Un ex-prisonnier blessé et d'autres étouffent lors d’une incursion israélienne à Ramallah
Photo d'archive

Ramallah, le 25 novembre 2021, WAFA- Lors de l’attaque des forces d’occupation israéliennes contre la localité de Silwad au nord de Ramallah en Cisjordanie occupée, un citoyen Palestinien a été blessé et d’autres suffoqués par des tirs militaires, selon des sources locales.

Les sources ont précisé que l’armée israélienne a fait une descente dans la maison d’un prisonnier libéré et l’a sauvagement battu, lui infligeant des blessures modérées sur tout le corps.

Les soldats d’occupation ont également attaqué trois autres maisons, dont les maisons familiales de deux prisonniers, sont entrés à l'intérieur et les ont minutieusement fouillés, les renversant.

L’incursion israélienne a conduit à l’éclatement des confrontations, au cours desquelles, les soldats ont ouvert le feu sur des habitants locaux qui ont tenté de bloquer leur passage, provoquant l'étouffement d'un certain nombre de personnes à cause des gaz lacrymogènes.

Selon les sources locales, des assauts similaires dans les villages de Deir Abu Mish’al et Kobar, au nord-de Ramallah. Cependant, ni blessures ni détentions n'ont été signalées.

Les forces d’occupation ont envahi également le village de Saffa à l’ouest de Ramallah et ont remis une convocation à l’ancien prisonnier, Rashad Karajeh pour se rendre auprès des services de renseignements israéliens.

Les citoyens blessés pendant le mois dernier :

Les forces israéliennes tirent systématiquement sur des Palestiniens dans différentes zones des territoires palestiniens occupés.

93 citoyens ont été blessés pendant le mois dernier par balles des forces militaires israéliennes dans diverses régions de la Cisjordanie et de Jérusalem.

Les citoyens ont été souvent blessés par balles de l’armée d’occupation lors des manifestations pacifiques organisées contre les politiques israéliennes arbitraires, y compris la colonisation, la saisie des terres, la démolition des maisons palestiniennes et d’autres.

Alors que les Palestiniens ont riposté par les jets de pierres, l'armée d'occupation a eu recours aux balles réelles et en caoutchouc, ainsi qu'à des jets de gaz lacrymogènes et des bombes sonores.

Le ciblage des Palestiniens sur les routes et les barrières militaires israéliens :

De nombreux Palestiniens ont été blessés ou tués dans des incidents similaires sous le prétexte de tentatives présumées de coups de couteau. Israël a été critiqué pour son recours réflexif à la force meurtrière et aux « exécutions extrajudiciaires » lorsque les assaillants présumés palestiniens ne constituent plus une menace immédiate.

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a déclaré que les circonstances entourant ces meurtres au cours des derniers mois restent controversées.

Diverses organisations internationales, palestiniennes et israéliennes de défense des droits de l’homme ont critiqué la politique israélienne de « meurtres extrajudiciaires » contre les Palestiniens. Les séquences vidéo d'attaques présumées similaires semblent désapprouver les affirmations de l'armée israélienne, montrant que les assaillants palestiniens présumés n'ont même pas tenté de mener des attaques.

Certaines images montrent les forces israéliennes manipulant la scène du crime après de tels meurtres.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite