Accueil Présidence 29/November/2021 07:40 PM

À l'occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple Palestinien le président : "Nous sommes plus que jamais convaincus que le parrainage international est nécessaire pour parvenir à la paix"

À l'occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple Palestinien le président : "Nous sommes plus que jamais convaincus que le parrainage international est nécessaire pour parvenir à la paix"

New Yourk, le 29 novembre, 2021, WAFA- ` Le président de l’État de Palestine, Mahmoud Abbas, a fait savoir aujourd’hui qu'après 30 ans de la conférence de Madrid pour la paix, nous sommes plus que jamais convaincus que le parrainage international est nécessaire pour parvenir à la paix.

Au nom du président Abbas, le représentant permanent de la Palestine auprès des Nations unies, l'ambassadeur Riyad Mansour, dans la session spéciale tenue par l'assemblée générale des Nations- Unis à l’occasion de la journée internationale de solidarité avec le peuple Palestinien, a déclaré: "Il y a ceux qui pensent que le moment n'est pas encore venu de lancer des initiatives internationales de paix ambitieuses ou de relancer le processus de paix à cause du rejet d'une des parties, ce qui signifie l’abandon de cette solution".

Le président a mis en garde les pays qui établissent des bureaux commerciaux ou diplomatiques à Jérusalem et des accords avec des établissements d'enseignement ou des entreprises dans les colonies ou achètent  leurs produits, car toutes ces actions violent le droit international et encouragent les autorités d'occupation israéliennes à commettre plus de crimes contre le peuple palestinien.

« Nous disons à ces pays, vous augmentez la souffrance du peuple Palestinien parce que vous approfondissez l'occupation sur sa terre, et vous ne contribuez pas à la paix, la sécurité et la stabilité dans la région » a-t -il dit.

Le président Abbas a exhorté les pays qui croient à la solution à deux États et reconnaissent Israël,  de reconnaitre l’État de Palestine.

Le président a indiqué que c’est un moment décisif,  au cours duquel, soit la volonté internationale doit triompher avec  la solution à deux États, soit la solution à deux États restera en otage à la volonté de l'occupant, et ce sera l'abandon de cette solution.

Il a poursuivi:" aujourd’hui plus que jamais, le choix est clair, comme l'a dit le président Jimmy Carter, soit la paix, soit l'apartheid. Le monde n'acceptera pas un nouvel apartheid".

Le président Abbas a souligné que le peuple Palestinien n’acceptera pas l’injustice et il poursuivra sa lutte contre l’occupation israélienne, et nous n'abandonnerons pas la culture de la paix.

K.R/F.N 

Nouvelles connexes