NOUVELLES IMPORTANTES
Accueil Occupation 09/May/2022 11:19 AM

154 ordres de détention administrative délivrés par l'occupation en avril dernier

154 ordres de détention administrative délivrés par l'occupation en avril dernier

Ramallah, le 9 mai 2022, WAFA – La Commission chargée des affaires des détenus et des ex-prisonniers a déclaré lundi que les autorités d'occupation israéliennes avaient émis 154 ordres de détention administrative pour des périodes allant de (deux à six mois), renouvelables plusieurs fois, au cours du mois d'avril.

la Commission a précisé dans un communiqué de presse,  que parmi les décisions de détention administrative rendues figuraient 68 nouvelles ordonnances et 86 renouvelables.

La détention administrative n'est rien d'autre qu'un outil cruel utilisé par l'occupation israélienne contre les prisonniers palestiniens, essayant de leurs porter de fausses accusations afin de les restreindre, et qu'en raison de cette politique raciste, les prisonniers mènent de nombreuses batailles, telles que les grèves de la faim pour l’annuler, tel que: 

Le prisonnier Khalil Awawda (40 ans), qui mène une bataille de l'intestin vide pour le 68e jour en refusant d'être détenu administrativement, à la lumière d'un état de santé grave, alors que les autorités d'occupation le retiennent à l'intérieur de la clinique de la prison de Ramleh. 

Pendant ce temps, le prisonnier Raed Rayan, 28 ans, poursuit sa grève de la faim ouverte pour le 33ème jour consécutif, et les autorités d'occupation le détiennent dans les cellules d'Ofer, dans des conditions de détention et sanitaires extrêmement difficiles.

Dans le même temps, les autres prisonniers administratifs poursuivent leur programme de lutte sous le slogan (Notre décision est la liberté), qui est représenté par le boycott des tribunaux d'occupation pour le 129e jour consécutif.

La détention administrative est l’arrestation et la détention d’une personne par l’autorité militaire, sans inculpation ni jugement, pour une durée inconnue et renouvelable indéfiniment.   

Pratiquée par l’occupation israélienne, cette politique illégale est un véritable élément de pression contre les civils palestiniens, qui contestent y compris pacifiquement l’occupation israélienne.    

Le système de justice ne permet pas au prisonnier l’accès à une procédure équitable, et la possibilité de recours n’existe pas. Le jugement et son résultat dépendent donc entièrement de la décision de l’appareil militaire.    

La détention administrative bafoue le droit des détenus à un procès équitable.   

F.N

 

 

Nouvelles connexes

Lire la suite