NOUVELLES IMPORTANTES
Accueil Les Prisonniers 31/May/2022 09:47 AM

Awawda et Rayan poursuivent leur grève de la faim malgré la gravité de leur état de santé

Awawda et Rayan poursuivent leur grève de la faim malgré la gravité de leur état de santé

 Ramallah, le 31 mai 2022, WAFA - Deux détenus poursuivent leur grève de la faim illimitée, Khalil Awawda (40 ans), de la ville d'Ithna à Hébron, pour le 90e jour, et Raed Rayan (27 ans), du village de Beit Duqo, nord-ouest de Jérusalem, pour le 55e jour, en protestation de leur détention administrative illégale sans inculpation ni procès.

Les autorités d'occupation ont transféré le détenu Awawda, de l’hôpital à la prison de Ramleh, malgré son état de santé très grave, un jour après que la Cour suprême israélienne a décidé de le transférer à l'hôpital d'urgence, compte tenu de son état de santé critique.

Awawda souffre de fortes douleurs articulaires, de maux de tête, de graves étourdissements, d'une vision floue, il est incapable de marcher et se déplace en fauteuil roulant.

L'administration pénitentiaire de l'occupation transfère délibérément Awawda à plusieurs reprises dans des hôpitaux civils, pour qu'il subit des examens médicaux, mais à chaque fois il est renvoyé sans les effectuer, sous prétexte qu'il n'a pas atteint le stade dangereux.

Les autorités d'occupation israéliennes exigent pour transférer le détenu Khalil Awawda  à l'hôpital, qu'il accepte de faire des examens médicaux et de suivre un traitement.

Mais Awawda refuse de procéder à des examens médicaux et de suivre un traitement, c’est l'un des outils les plus importants utilisés par lui pendant la grève pour retrouver sa liberté

Awawda est père de quatre filles, a été placé en détention administrative (sans inculpation ni procès). Il a été Arrêté le 27 décembre 2021, notant qu’il a été également arrêté à maintes reprises par les forces de l’occupation.       

Quant au détenu Rayan, il poursuit sa grève de la faim pour le 49e jour consécutif, dans son isolement à la prison d'Ofer, et souffre de maux de tête et d'articulations, de pression dans les yeux, et se plaint de fatigue intense et de vomissements continus, et il ne peut pas marche ni et se déplace en fauteuil roulant.

Le détenu Rayan a été arrêté le 3 novembre 2021, après une incursion de sa maison, il a été placé ensuite à la détention administrative pour 6 mois.       

Vers la fin de sa détention, il a été de nouveau placé en détention administrative pour quatre mois, alors il a entamé une grève de la faim illimitée, protestant contre cette politique abusive. 

Il convient de noter qu'environ 500 détenus administratifs continuent leur boycott des tribunaux d'occupation israéliens pour le 145e jour consécutif, pour exiger la fin de la politique de détention administrative.

La détention administrative est l’arrestation et la détention d’une personne par l’autorité militaire, sans inculpation ni jugement, pour une durée inconnue et renouvelable indéfiniment.      

Pratiquée par l’occupation israélienne, cette politique illégale est un véritable élément de pression contre les civils palestiniens, qui contestent y compris pacifiquement l’occupation israélienne.       

Le système de justice ne permet pas au prisonnier l’accès à une procédure équitable, et la possibilité de recours n’existe pas. Le jugement et son résultat dépendent donc entièrement de la décision de l’appareil militaire.       

La détention administrative bafoue le droit des détenus à un procès équitable. 

R.N

Nouvelles connexes

Lire la suite