Accueil Local 20/June/2022 09:05 AM

La nouvelle de l’assassinat d'un travailleur palestinien par des tirs israéliens, occupe la une des quotidiens locaux

La nouvelle de l’assassinat d'un travailleur palestinien par des tirs israéliens, occupe la une des quotidiens locaux

Ramallah, le 20 juin 2022, WAFA- La nouvelle de l'ouvrier palestinien qui a été tué de sang-froid par les forces d'occupation israéliennes hier à Qalqilya dans le nord de la Cisjordanie occupée a fait la une des trois quotidiens arabes palestiniens publiés aujourd'hui.

Al-Hayat Al-Jadida, al-Ayyam et Al-Quds ont indiqué que le travailleur de 53 ans, Nabil Ahmad Ghanim, un habitant de Naplouse, se rendait sur son lieu de travail à l'intérieur d'Israël lorsque des soldats ont ouvert le feu le tuant sur le coup près de la barrière de ségrégation israélienne, au sud de la ville de Qalqilya. Le corps de Ghanim a été emporté par les soldats d’occupation, et est actuellement détenu dans l’hôpital israélien à Kfar Saba.

Les journaux ont révélé qu’un travailleur palestinien a été blessé par des tirs israéliens et un autre a subi des fractures après avoir été poursuivi par des soldats de l'occupation israélienne près de la ville de Turqumia, au sud de la ville d'Hébron dans le sud de la Cisjordanie.

Les trois quotidiens locaux ont souligné que 40 jours après le meurtre de la journaliste palestinienne chevronnée Shireen Abu Akleh par les forces israéliennes à Jénine, une cérémonie a été organisée à Ramallah pour commémorer sa mémoire sous le patronage du président Mahmoud Abbas et en présence du Premier ministre Mohammed Shtayyeh, du ministre des Affaires étrangères et des Expatriés, Riyad Al-Maliki, et plusieurs autres responsables palestiniens, citant Shtayyeh exigeant qu'Israël rende l'arme utilisée dans le meurtre d'Abu Akleh au lieu de demander que la balle détenue par les Palestiniens lui soit rendue.

Les journaux ont rapporté que Shtayyeh a déclaré que l'absence de responsabilité encourage Israël à abattre davantage, soulignant qu'Israël doit être tenu responsable de ses crimes.

Il a déclaré que l'Autorité palestinienne avait rejeté la demande israélienne de mener une enquête conjointe sur le meurtre du journaliste d'al-Jazeera Abu Akleh, soulignant que ceux qui falsifient l'histoire de notre peuple et volent sa terre sont capables d'adopter un faux récit, soulignant qu'on ne pouvait pas faire confiance à Israël.

Les journaux ont indiqué que le ministre Malki a déclaré pour sa part que l'assassinat d'Abu Akleh s'ajoutera aux crimes de guerre commis par l'occupation israélienne.

Al-Malki a souligné qu'en dépit de la condamnation internationale de ce crime odieux, Israël, la puissance occupante, n'a pas mené d'enquête transparente au mépris absolu de toutes les conventions internationales.

Le journal « Al-Quds » a déclaré que pour la troisième fois ce mois-ci, des colons israéliens illégaux ont installé un avant-poste sur une colline appartenant au village de Lubban Ash-Sharqiyia, au sud de Naplouse en Cisjordanie occupée.

Le quotidien « Al-Ayyam » a également mentionné que les colons avaient attaqué les maisons des Palestiniens à Hébron occupée.

Al-Hayat Al-Jadida a déclaré que 403 nouveaux cas de Covid-19 ont été confirmés dans les territoires occupés au cours de la semaine dernière, tandis qu'al-Ayyam a déclaré que 14 décès et près de 5000 nouveaux cas ont été confirmés en Israël au cours des dernières 24 heures.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite