Accueil Occupation 23/June/2022 12:53 PM

Des civils Palestiniens raflés lors des incursions israéliennes dans des régions palestiniennes

Des civils Palestiniens raflés lors des incursions israéliennes dans des régions palestiniennes
Photo d'archive

Ramallah, le 23 juin 2022, WAFA- Au moins 17 Palestiniens ont été arrêté aujourd’hui et hier soir par les forces d’occupation israéliennes lors de leurs assauts dans des zones séparées de la Cisjordanie occupée, selon des sources sécuritaires et locales.

A Ramallah au centre de la Cisjordanie, les forces d’occupation ont capturé un Palestinien après avoir pénétré par effraction et fouillé sa maison familiale dans le village d'A'rura, au nord de la ville.

Les soldats se sont également présentés dans une maison du village de Beit Rima, au nord-ouest de la ville, sont entrés à l'intérieur et ont arrêté un prisonnier libéré.

À Jérusalem occupée, une importante force de police a fait irruption dans le camp de réfugiés de Shu’fat et a arrêté quatre Palestiniens.

Ils ont également arrêté un habitant du quartier de Jérusalem de Silwan des environs de Bab al-Amoud.

A Hébron au sud de la Cisjordanie, l’armée d’occupation a appréhendé un citoyen de la localité de Beit Ula, au nord-ouest du gouvernorat.

Les soldats armés ont mené un raid dans le camp de réfugiés d'al-Fawwar, au sud d’Hébron, sont entrés de force dans une maison, ont procédé à une fouille approfondie et ont finalement arrêté un autre.

Ils ont également arrêté de nouveau un ancien prisonnier de la ville d'Idhna, à l'ouest de la ville, et saccagé la maison de sa famille ainsi que les maisons de ses frères, faisant des ravages à l'intérieur.

A Jénine au nord de la Cisjordanie, les véhicules militaires ont de nouveau capturé un ancien prisonnier.

Ils sont également entrés de force dans une autre maison de la ville, ont réveillé tous les habitants, ont mis la maison sens dessus dessous et ont de nouveau arrêté un autre ancien prisonnier.

Les sources ont ajouté que cinq autres personnes avaient été arrêtées ; deux du camp de réfugiés d'al-Fari'ah dans le gouvernorat de Tubas, un de Jéricho et deux autres de Qalqilya. 

Les autorités d'occupation israéliennes lancent des campagnes d'arrestations presque quotidiennes en Cisjordanie, mais elles libèrent généralement certains détenus après les interrogatoires, en renvoyant d'autres au tribunal.

Les arrestations israéliennes ont affecté tous les segments de la société et ont lieu malgré la pandémie de coronavirus en cours et les risques que le virus pose pour la vie des prisonniers.

Les prisonniers palestiniens souffrent des mauvais traitements qui s'inscrivent dans une politique systématique et claire pratiquée par l'administration des centres de détention d'occupation pour restreindre les prisonniers et les détenus, leur imposer des sanctions et les priver des droits de l'homme les plus élémentaires.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite