Accueil Politique 29/August/2022 09:23 AM

La diplomatie de la Palestine réclame une intervention urgente internationale et américaine pour la libération des détenus Al-Awawdeh et Al-Halabi

La diplomatie de la Palestine réclame une intervention urgente internationale et américaine pour la libération des détenus Al-Awawdeh et Al-Halabi

Ramallah, le 29 août 2022, WAFA- Le ministère des Affaires étrangères et des Expatriés a appelé la communauté internationale à intervenir rapidement pour faire cesser le crime de l'occupation israélienne contre les deux prisonniers, Khalil Al-Awawdeh et Mohammed Al-Halabi, et à assurer leur libération immédiate.

Dans son communiqué de presse publié aujourd’hui, le ministère a indiqué que les photos publiées du détenu gréviste de la faim Khalil Awawdeh pour le 170e jour consécutif, reflètent le mort lente imposée par les autorités d'occupation contre le citoyen palestinien en le détenant administrativement et illégalement, ce qui représente une honte sur le front de la communauté internationale et des pays qui prétendent leur attachement aux principes des droits de l'homme.

Il a indiqué également à l’injustice et à l’oppression exercées par l’État occupant contre le détenu Mohammed Al-Halabi, dans un horrible procéssus qui atteindra 172 avec la prochaine session du tribunal qui se tiendra demain, mardi.

La diplomatie palestinienne a souligné que les deux prisonniers sont emprisonnés sur la base d’accusations fallacieuses et sous prétexte d'un dossier secret par lequel Israël peut arrêter et kidnapper tout citoyen palestinien et le soumettre aux formes les plus horribles de châtiment, le privant de liberté et menaçant sa vie, en l'absence de toute intervention internationale digne de leur condition humaine et s'élevant au niveau du crime commis par l'Etat occupant contre eux et leurs familles.

Les deux cas des détenus Al-Awawdeh et Al-Halabi résument l'injustice, la persécution et l'oppression historiques en cours auxquelles le peuple palestinien est soumis, sur la base du déni de son existence par l'État occupant et de ses droits nationaux justes et légitimes dans sa patrie.

Le ministère des Affaires étrangères a porté au gouvernement israélien la responsabilité totale et directe de la vie d’Al-Awawdeh et d’Al-Halabi, indiquant qu’il suit leur question à tous les niveaux internationaux.

Il a confirmé que le silence de la communauté internationale sur les crimes et violations de l’occupation et de se contenter de certaines positions et déclarations, encouragent l’État occupant à perpétrer davantage  de crimes et d’échapper à la punition.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite