Accueil Local 19/September/2022 11:44 AM

Les élèves des écoles de Cisjordanie et le ministre de l'Éducation expriment leur solidarité avec les élèves de Jérusalem-Est

Les élèves des écoles de Cisjordanie et le ministre de l'Éducation expriment leur solidarité avec les élèves de Jérusalem-Est

Ramallah, le 19 septembre 2022, WAFA - Les élèves des écoles de Cisjordanie et le ministre de l'Éducation Marwan Awartani ont exprimé aujourd'hui leur solidarité avec les pairs des écoles occupées de Jérusalem-Est qui entament aujourd’hui une grève en protestation contre les tentatives d'Israël de forcer les élèves palestiniens à Jérusalem-Est apprendre à partir de manuels déformés.

Les élèves des écoles de Cisjordanie portaient des banderoles dénonçant la violation par Israël du droit à l'éducation à Jérusalem-Est alors qu'ils se rassemblaient dans leurs écoles pour soutenir leurs collègues de Jérusalem-Est.

Le ministre de l’Education, Marwan Awartani, s'exprimant depuis New York où il participe au sommet Transformer l'éducation, a appelé la communauté internationale à agir pour protéger le droit à l'éducation des étudiants palestiniens de Jérusalem-Est.

« À un moment où le monde se réunit aujourd'hui au Sommet sur la transformation de l'éducation à New York pour diriger et coordonner les efforts mondiaux visant à développer l'éducation et à aider les étudiants à se remettre des répercussions de la pandémie de Corona et des défis auxquels l'éducation est confrontée, les enfants palestiniens de Jérusalem vivent une situation imposée par l'occupation israélienne qui a forcé leurs parents à déclarer une grève et à ne pas aller dans les écoles pour protester contre les pratiques de l'occupation contre leur identité nationale, historique et éducative », a-t-il déclaré.

« Les parents rejettent toutes les formes de chantage financier pratiquées par le soi-disant ministère israélien de l'Éducation et la municipalité de Jérusalem-Ouest contre les administrations scolaires et les menaces ouvertes et implicites d'affirmer que le droit à l'éducation et à l'étude du programme national est un droit inaliénable d'un peuple sous occupation de choisir le programme enseigné à ses enfants, conformément au récit, à l'histoire et à l'identité nationale palestiniens en tant que question souveraine, et ils sont maintenant chez eux privés de leur droit à l'éducation en raison des politiques de cette occupation », a déclaré le ministre de l'Éducation.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite