NOUVELLES IMPORTANTES
Accueil Occupation 20/October/2022 02:34 AM

Confrontations de l'occupation en Cisjordanie occuppée

Confrontations de l'occupation en Cisjordanie occuppée

Ramallah, le 19 Octobre 2022, WAFA - Beaucoup de provinces palestiniennes en Cisjordanie occuppée ont témoigné des confrontations avec les forces d'occupation.

Ce soir, des affrontements ont éclaté avec les forces d'occupation israéliennes au poste de contrôle militaire d'Al-Jalama, au nord-est de Jénine, à la suite d'une manifestation de masse organisée en soutien à notre peuple à Jérusalem occupée.

La manifestation est partie du centre de Jénine et a parcouru les rues du camp et de la ville, jusqu'au poste de contrôle militaire d'Al-Jalama.

Les participants ont scandé des slogans condamnant les crimes de l'occupation contre notre peuple, dernièrement l'exécution du jeune Uday Al-Tamimi du camp assiégé de Shuafat, au nord-est de Jérusalem occupée.

Les soldats d'occupation ont réprimé la manifestation, en arrivant au poste de contrôle d'Al-Jalama, ce qui a déclenché des affrontements par l'occupation, des soldats ont tiré des balles, des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes sur les citoyens, mais aucun blessé n'a été signalé.

Dans un contexte connexe, les forces d'occupation ont intensifié leur présence militaire à proximité de la ville de Ya'bad et des villages de Rummana, Ta'anak et Zabouba dans le gouvernorat de Jénine.

Des affrontements ont éclaté avec les forces d'occupation israéliennes à l'entrée nord de la ville de Bethléem, à la suite d'une manifestation massive qui a parcouru les rues de la ville pour dénoncer l'agression continue de l'occupation contre notre peuple, au cours de laquelle les soldats de l'occupation ont tiré des balles, des grenades lacrymogènes et du bruit sur les jeunes hommes, mais aucun blessé n'a été signalé.

Notre correspondant a rapporté que des affrontements ont éclaté avec les forces d'occupation israéliennes aux entrées du camp d'Al-Fawwar et du village de Kharsa, au sud d'Hébron, et dans le camp d'Al-Aroub au nord, au cours desquels les soldats de l'occupation ont tiré des grenades assourdissantes et du gaz sur les citoyens, mais aucun blessé n'a été signalé.

Des sources locales ont indiqué que l'armée d'occupation a tiré à balles réelles, assourdissant et gaz lacrymogène toxique sur des dizaines de jeunes hommes, à l'entrée nord de la ville d'Al-Bireh ainsi qué l'entrée de la localité 'Nailin' qui sont sortis pour condamner le crime d'exécution du jeune Uday Al-Tamimi du camp de Shuafat, au nord-est de Jérusalem occupée. 

Les sources ont souligné que l'armée d'occupation a envoyé davantage de renforts à l'entrée de la région.

R.N

Nouvelles connexes

Lire la suite