NOUVELLES IMPORTANTES
Accueil Local 19/February/2023 12:25 PM

Les habitants de Jérusalem commencent la désobéissance civile contre les mesures répressives israéliennes

Les habitants de Jérusalem commencent la désobéissance civile contre les mesures répressives israéliennes

Jérusalem, le 19 février 2023, WAFA- Les Palestiniens habitant dans les quartiers de Jabal al-Mukabber, Anata, Al-Issawiya, Shu’fat et Al-Ram à Jérusalem occupée, ont entamé aujourd'hui, dimanche, la désobéissance civile et une grève générale d'une journée pour protester contre les mesures de répression israéliennes contre les Palestiniens de la ville.

La désobéissance civile comprend la fermeture des entrées des quatre quartiers et un boycott de l'occupation israélienne par tous les moyens possibles, y compris le refus de payer des impôts et l'appel aux travailleurs qui travaillent pour des employeurs israéliens à ne pas se rendre sur leur lieu de travail.

Des affrontements entre les forces d'occupation israéliennes et des manifestants palestiniens ont été signalés ce matin dans les quartiers de Jabal al-Mukaber et d'Al-Issawiya, peu après l'entrée en vigueur de la désobéissance civile.

Il convient de mentionner que les Forces nationales et islamiques palestiniennes ont déclaré hier dans un communiqué de presse que les mesures de désobéissance civile comprennent l'appel aux travailleurs palestiniens de ne pas se rendre sur leur lieu de travail en Israël, le refus de payer des impôts aux autorités israéliennes et à la municipalité israélienne de Jérusalem, la fermeture de la route menant au poste de contrôle du camp de Shu’fat et la fermeture de l'entrée de la ville d'Anata.

La désobéissance civile vient en réponse aux crimes quotidiens du gouvernement d'occupation israélien contre notre peuple à Jérusalem et dans le reste des territoires occupés, y compris les exécutions extrajudiciaires, les arrestations et les démolitions de maisons.

Cela se produit également dans le contexte des raids presque quotidiens de la police et de l'armée israéliennes sur le camp de réfugiés palestiniens de Shu’fat, à Jérusalem occupée, et la ville voisine d'Anata.

Ahmed Al-Rwaidy, conseiller du Bureau présidentielle pour les affaires de Jérusalem, a déclaré que les Palestiniens ont le droit de défendre leur existence, à la lumière des démolitions, des déplacements forcés, de la construction de colonies et des projets de liquidation commis par les autorités d'occupation contre le gouvernorat de Jérusalem.

Il a souligné que cette désobéissance envoie trois messages, le premier aux autorités d'occupation israéliennes, le deuxième à la communauté internationale, qui doit assumer ses responsabilités en assurant la protection de notre peuple, et le troisième, au monde arabe qui doit mettre en œuvre les accords convenus concernant la ville sainte.

H.A

Nouvelles connexes

Lire la suite