Accueil Occupation 05/March/2020 01:56 PM

Les maisons de trois prisonniers démolies par l’occupation, depuis le début de cette année

Ramallah, le 5 mars 2020, WAFA- Le club du prisonnier a rapporté que, depuis le début de cette année, les autorités israéliennes ont démoli trois maisons appartenant à des prisonniers dans les prisons d’occupation, Ahmed Qanba de Jénine, Walid Hanatsheh et Yazan Maghamis, tous deux de Ramallah.

Les autorités d‘occupation ont démoli la maison du prisonnier, Qanba pour la première fois en 2018, et la deuxième fois le 6 février dernier, sachant qu‘il est détenu depuis le 17 janvier 2018 et il est toujours en détention.

Ce jeudi matin, l’armée d‘occupation a démoli les maisons des deux prisonniers, Yazan Maghamis et Walid Hanache, à Ramallah, sachant que le prisonnier Maghamis est détenu depuis le 11 septembre de l‘année dernière, où il a été soumis à de dures tortures lors de l’interrogatoire au centre de détention d‘Al-Maskoubiyya, qui a duré près de deux moi.

Le prisonnier Hanache, qui a été soumis lui aussi à la torture depuis son arrestation le 3 octobre dernier et qui a duré plus de deux mois.

Il a ajouté que la politique de démolition de maisons ne visait pas seulement les familles des prisonniers, mais plutôt la présence palestinienne, à laquelle les autorités d’occupation n‘ont pas pu faire face au cours des années d‘occupation.

Il convient de noter qu‘au cours de l‘année écoulée, les autorités d‘occupation ont démoli la maison du prisonnier, Khalil Yusef Jabareen de la ville de Yatta, Asem Al-Barghouthi du village de "Copper" et la maison de son frère, le martyr Saleh.

Les autorités israéliennes ont également démoli la maison de la famille du prisonnier Islam Abu Hamid pour la quatrième fois, en plus des maisons de quatre prisonniers de la ville de Beit Kahil au nord-ouest d‘Hébron.

F.N

 

 

Nouvelles connexes

Lire la suite