Accueil Politique 11/December/2018 02:06 PM

L’occupation décide d’interdire l’entrée des vaccins pédiatriques à partir de l‘année prochaine

Ramallah, le 11 décembre 2018, WAFA- Mardi, le sous-secrétaire du ministère de la santé, Asaad Ramlawy a annoncé que les autorités israéliennes de l’occupation ont publié une décision interdisant au ministère palestinien de la santé de l’entrée des vaccins pour les enfants à partir de l’année prochaine.

Ramlawy a clarifié, dans une interview à la radio officielle ‘Voix de la Palestine’, que l’interdiction de l’entrée de ces vaccins dans les territoires palestiniens conduira à un réel problème si cette question n‘est pas résolue, indiquant qu’il y a des contacts avec l’organisation mondiale de la santé et l’UNICEF en particulier.

Ramlawy a déclaré que le ministère avait été surpris il y a plus de deux mois par l‘autorité portuaire israélienne d‘adopter de nouvelles lois pour empêcher l‘entrée de vaccins aux enfants.

Il convient de noter que l‘UNICEF a informé le ministère palestinien de la santé, que le gouvernement israélien s’appuie sur des lois en vigueur depuis 1986.

M. Ramlawy a condamné la décision israélienne injuste, expliquant que le ministère a tenté par tous les moyens et a contacté l’organisation mondiale de la santé et l’UNICEF afin d’annuler cette décision, précisant que les ambassades palestiniennes à Genève et aux Nations unies mènent des contacts avec plusieurs pays en vue de faire pression sur Israël pour l’entrée des vaccins en Palestine.

Le sous-secrétaire Ramlawy a souligné que lorsque l‘enfant palestinien ne prendra pas ces vaccins, il y aura une propagation des maladies non seulement en Palestine, mais dans toute la région car le manque d’un certain nombre de ces vaccins causera une infection bactérienne.

H.A/F.N

 

Nouvelles connexes