Accueil Politique 13/mars/2018 01:18

Rapport : 1319 palestiniens arrêtés pendant les mois de janvier et février

Jérusalem capitale de Palestine/ Ramallah, le 13 mars 2018, WAFA- Mardi, le rapport commun publié par des institutions des droits de l’homme : la commission des affaires des prisonniers et ex-prisonniers, le club du prisonnier palestinien, l’institution de soutien du prisonnier et des droits de l’homme ‘Al-Dameer’ et le centre des droits de l’homme ‘Al-Mezan’, a révélé que les autorités israéliennes de l’occupation ont arrêté 1319 palestiniennes dont 274 enfants, 23 femmes et 4 journalistes, de différentes régions de la Palestine pendant les mois de janvier et de février.

Ces institutions ont précisé que 381 palestiniens ont été arrêtés à Jérusalem, 233 à Ramallah, 140 à Hébron, 133 à Jénine, 118 à Bethléem, 107 à Naplouse, 59 à Tulkarem, 54 à Qalqilya, 23 à Tubas, 20 à Salfit, 21 à Jéricho et 30 à Gaza, ce qui porte le nombre des arrêtés dans les prisons israéliennes à 6500 dont 63 femmes dont 6 mineures, 350 enfants.

Dans le contexte du renforcement de la politique de la détention administrative, les autorités israéliennes de l’occupation ont publié 169 ordres de détention administrative depuis le début de cette année, sachant que le nombre des détenus administratifs a atteint environ 500.

Le rapport a exposé les crimes de l’occupation exécutés contre les détenus y compris, la liquidation des palestiniens, Yassin AL-Saradih de Jéricho et Isma’il Abu Ryala de la bande de Gaza.

Il convient de mentionner que les forces militaires israéliennes ont exécuté 213 prisonniers palestiniens depuis 1967 en raison de la torture dans les prisons israéliennes.

Les institutions ont présenté les exactions israéliennes pratiquées contre les prisonnières palestiniennes : la privation du traitement, la surpopulation, la mauvaise nourriture présentée aux prisonnières et l’agression à leur encontre.

Le rapport a affirmé que l’occupation israélienne commet des violations flagrantes contre les bases de la loi internationale humanitaire, invitant à former un tribunal par le conseil des droits de l’homme sur les exactions israéliennes contre les prisonniers.

H.A/F.N

 

 

 

 

 

Nouvelles connexes

Lire la suite