Accueil Politique 02/May/2020 10:28 AM

130 députés britanniques demandent des sanctions lourdes contre Israël

Londres, le 2 mai 2020, WAFA- 130 députés britanniques des divers partis ont envoyé une lettre au premier ministre, Boris Johnson, pour imposer des sanctions économiques à Israël, au cas où ce dernier  réalisera son plan d’annexion de la Cisjordanie occupée, selon le journal ‘The Guardian’.

La lettre a été signée par plusieurs anciens ministres britanniques, qui ont affirmé que l’annexion de pans de la Cisjordanie est une action illégale au regard du droit international.

Les ministres signataires ont exprimé leur indignation au sujet de la déclaration du gouvernement d’occupation israélien concernant les plans d’annexion de pans de la Cisjordanie occupée, soulignant que cette action sape toute possibilité de paix entre les israéliens et les palestiniens basée sur la solution à deux Etats.

Ils ont ajouté qu’Israël exploite la préoccupation mondiale de la propagation de la pandémie de Coronavirus (COVID-19) pour réaliser ses plans, affirmant la nécessité que la Grande-Bretagne doit prendre une action pour mettre fin à ces plans dangereux.

‘Benyamin Netanyahou, premier ministre israélien, a ignoré les déclarations britanniques et a méprisé le droit international, par conséquent, des sanctions seront imposées au gouvernement d’occupation israélien’, énoncé dans la lettre.

En outre, la Grande-Bretagne a participé il y a deux jours, avec neuf ambassadeurs britanniques, à présenter une protestation officielle au ministère israélien des affaires étrangères contre le plan d’annexion.

Plusieurs ambassadeurs de différents pays: l’Allemagne, la France, l’Irlande, l’Italie, l‘Espagne, la Suède, La Belgique, ainsi que l’ambassadeur de l’Union européenne, ont participé à cette protestation.

Les diplomates européens avaient expliqué que l’annexion de la Cisjordanie occupée constitue une violation flagrante du droit international et que ces étapes unilatérales affecteront la sécurité et la stabilité dans la région et nuiront le processus de paix.

N.S

Nouvelles connexes