Accueil Rapports et Enquêtes 30/January/2020 12:41 PM

Décès de l‘historien palestinien Albert Aghazarian

Jérusalem, le 30 janvier 2020, WAFA-  L’historien   palestinien Albert Aghazarian est décédé ce jeudi, dans la ville occupée de Jérusalem à l‘âge de 70 ans.

Il a etudié à l’ecole des ‘Freres‘ à Jerusalem.

En 1970, au college de Birzeit, il obtient un diplôme des etudes du Moyen-Orient,

En 1972, il obtient une licence en sciences-politiques de l‘Université de Beyrouth.

En 1979, une maitrise sur les ‘etudes arabes contemporaines‘ de l’université de George-Town à Washington,

ll a été rédacteur en chef du journal Al-Quds entre 1973 et 1976, et membre fondateur de l‘Association du  « Forum intellectuel arabe» à Jérusalem en 1977, il a dirigé le bureau des relations publiques de l‘Université de Birzeit de 1980 à 2002, avant de se consacrer à la préparation de recherches et d‘études, à des conférences et à des travaux dans le domaine de la traduction, Il parlait couramment l‘arabe, l‘anglais, le français, l‘arménien, l‘hébreu, le turc et l‘espagnol.

Le défunt était un ardent défenseur de la liberté de l‘enseignement universitaire contre les politiques de fermeture et d‘arrestation des étudiants par les forces d‘occupation israéliennes.

Le nom du défunt a été révélé lorsqu‘il a dirigé la délégation des médias palestiniens à la conférence de Madrid en 1991 aux côtés de Hanan Ashrawi.

En 2006, l‘historien Aghazarian a reçu une haute distinction du roi de Belgique Albert II en reconnaissance de ses services pour expliquer la question de Jérusalem en particulier et la question palestinienne en général sur la scène internationale.

Il est l‘un des 50 personnages qui ont reçu des médailles du roi de Belgique.

F.N

 

Nouvelles connexes